Canala : la commune a comblé son déficit de 168,5 millions de francs CFP

budget canala
Mairie de Canala
©Brigitte Whaap
La commune avait été épinglée par la Chambre territoriale des comptes en 2020, après un déficit de 168,5 millions de francs Cfp en 2019. Canala a réussi à redresser ses comptes pour l'exercice 2021, en revoyant ses dépenses de fonctionnement.

Saisie par le haut-commissariat en 2019, la Chambre territoriale des comptes avait alerté, quant à la situation des comptes de la commune de Canala, après un déficit de 168,5 millions de francs Cfp en 2019.

Maîtriser ses dépenses de fonctionnement

Plusieurs recommandations avaient été faites. "La chambre avait recommandé à la commune, d’améliorer la facturation des services rendus à la population, notamment du service de l’eau, des ordures ménagères et de l’assainissement", lance Florence Bonnafoux, présidente de la Chambre territoriale des comptes.

"Elle avait également recommandé à la commune de maîtriser ses dépenses de fonctionnement et de hiérarchiser ses dépenses d’investissement, en ne réalisant que celles nécessaires à la sécurité des personnes", poursuit la présidente. 

Florence Bonnafoux, présidente de la Chambre territoriale des comptes

 

Réajustement des tarifs

Des recommandations prises en compte, puisque les comptes de la commune sont de nouveau au vert pour l'exercice 2021, grâce à de nombreux ajustements. À commencer par les dépenses d’investissement, qui sont passées de 700 millions de francs CFP, à 300 millions de francs. D’autres efforts ont également été faits sur la commune. 

"On a réajusté les tarifs sur le ramassage des ordures ménagères et puis il y a des économies au niveau du budget communal. Il n’y a pas eu d’embauche pendant trois années et là, on vient simplement de remplacer deux départs à la retraite", précise Gilbert Tyuienon, maire de Canala.

Dissolution du SIVM Centre-Est

C’est le haut-commissariat, qui avait saisi en 2019 la Chambre territoriale des comptes. La commune de Canala était en déficit de près de 15%, alors que pour une commune de moins de 10 000 habitants, le déficit est limité à 10%. Une situation que le maire justifie en partie, par la dissolution du SIVM Centre-Est, qui regroupe Canala, Kouaoua et Thio.

"La commune de Canala n’a pas voulu laisser d’une part, les outils à l’abandon et d’autres part, n’a pas voulu laisser le personnel sans emploi. S’agissant par exemple, de la caserne des pompiers installée à Canala, il a fallu embaucher au niveau communal tous les sapeurs-pompiers. Même chose pour la déchèterie et le stockage des déchets, donc il a fallu reprendre tous les agents qui travaillaient au ramassage des ordures ménagères", assure Gilbert Tyuienon.

Pour 2022, la commune prévoit de mettre en place une redevance d'eau potable et un ajustement des tarifs, pour les ordures ménagères.