Municipales 2020 : une quadrangulaire pour le second tour à Canala

élections canala
quadrangulaire canala
À Canala, quatre listes se retrouvent pour le second tour des municipales. Celle de l'Union Calédonienne du maire sortant Gilbert Tyuienon, une liste Uni, une liste FCCI et une liste dite alternative. Les candidats ont chacun des projets pour la commune et les thèmes sont divers et variés. 

Les candidats du second tour

 
  • Gilbert Tyuienon, UC-FLNKS
  • Bernadette Mero, UNI-Palika
  • Fabio Joredie, Fédération Communale de Compétences au service de l’innovation (FCCI)
  • Jean-Michel Mayet, "Canala alternative"

Les enjeux de l'entre-deux-tours


L'agriculture et le tourisme 
Une déchèterie ouverte en mars 2020 fait partie des infrastructures à avoir vu le jour à Canala. Une commune qui a bien changé ces dernières années avec ce centre médical et commercial et une future salle de jeux, encore en travaux. Le maire sortant, Gilbert Tyuienon, a misé sur le développement de l'agriculture avec une pépinière et d'autres projets qu'il compte bien poursuivre s'il est réélu. "La valeur sûre de la commune de Canala, c'est l'agriculture mais aussi le tourisme de proximité. Comme rien n'a été fait pendant longtemps, on sait qu'aujourd'hui il manque des structures d'hébergement sur Canala donc très concrètement, le projet du groupe UC-FLNKS, c'est de créer un camping municipal et un centre d'hébergement communal, une sorte de gîte pour impulser cette dynamique de développement local"
 

Miser sur la jeunesse 
Pour les autres candidats, pour Jean-Michel Mayet de la liste "Canala alternative", le maire, pris par ses responsabilités politiques, "n'est pas assez disponible" pour ses administrés. Gérant de magasin, il veut pousser les jeunes à devenir des auto-entrepreneurs. "On remarque ici sur Canala qu'il y a beaucoup de phénomènes de délinquance, de jeunes qui volent les voitures, ils viennent faire le Gymkhana dans le village et la population est exaspérée par ce comportement et du coup on voudrait proposer à la jeunesse des formations, on voudrait les inciter à l'entrepreunariat pour que justement ils soient indépendants"
 

Améliorer la qualité de vie
Fabio Joredie
, tête de liste FCCI, est déjà élu au sein du conseil municipal. Pour lui, l'important c'est de bien vivre à Canala et pour cela, il faut améliorer l'existant et soutenir les porteurs de projets économiques de proximité. "Les structures mises en place aujourd'hui sont des grosses structures jusqu'aux moyennes structures mais nous on met en avant aussi d'aller plus bas dans l'économie sur l'individu, sur l'initiative tout en tenant compte de l'aspect de la commune, la mise en valeur de notre terroir, de bien enraciner l'économie solidaire et marchande de proximité"


Miser sur la proximité
La liste Uni-Palika est tirée par Bernardette Mero, originaire de Nakéty. Pour cette ancienne agent municipal à la retraite, il faut occuper la jeunesse et ainsi réhabiliter les plateaux sportifs des tribus. Autre point fort de son programme : une gestion communale participative. "C'est pour faire participer tout le monde à travers leurs associations, qu'elles soient religieuses, culturelles ou autres, aux discussions et tout ce que les projets que la commune souhaiterait mettre en place. On fait participer la population" explique-t-elle.

En tête du premier tour avec 47% des suffrages exprimés, Gilbert Tyuienon devrait retrouver son siège de maire. Reste encore une inconnue, le taux de participation ; il a été plus faible au premier tour des municipales qu'en 2014, à cause de la dépression Gretel. 

Le reportage de Brigitte Whaap et Nicolas Fasquel.
©nouvellecaledonie


Les résultats du premier tour

Canala
Les Outre-mer en continu
Accéder au live