nouvelle calédonie
info locale

A Canala, Ouassé a un nouveau chef

canala
Serge Toussi, petit chef de Ouassé
Serge Toussi succède à son père comme petit chef de Ouassé. ©Nc la 1ere
A Canala, en bord de mer, la tribu de Ouassé installait ce week-end son nouveau petit chef. Serge Toussi, sous-traitant minier, succède à son père dans un district coutumier en pleine réorganisation. Un exemple pour les autres chefferies.
L’appel a été lancé très loin. Aux six districts de l’aire Xârâcùù, et aux 250 autorités coutumières qui la composent. Ce week-end, Serge Toussi a endossé, officiellement et coutumièrement, la fonction de petit chef de la tribu de Ouassé en lieu et place de son père. «On a su se rencontrer et discuter, après le deuil du vieux. On a su voir notre famille, et clan, et toute la chefferie», relate Alanik Toussi, le petit frère du nouveau chef.
 
Installation du petti chef de Ouassé, toutoute
©NC la 1ere
 

Trente petits chefs à désigner

Un exemple au sein du district car en deux ans, trente tribus doivent encore élire et installer leur petit chef. Ceux-là-mêmes qui assoieront  à leur tour le grand chef de Canala. «Il était important de remettre toutes ces chefferies-là d’abord. Ce sont les poteaux centraux de la grande case», insiste Norbert Oniari, président du district de Canala. Depuis 1983 et la mort du grand chef Gustave Kataoui, le district de Canala est dirigé par un conseil. 
 
Installation du petti chef de Ouassé, Canala, novembre 2019
©NC la 1ere
 

«Discours fort»

Une intronisation comme celle qui a eu lieu ce week-end est l’occasion de rappeler les liens, les droits et les devoirs. «Le discours a été fort», réagit Serge Toussi, petit chef de Ouassé, «parce qu’on a bien besoin, en tant que responsable de la tribu, bien besoin pour notre génération qui vient.»
 
Installation du petit chef de Ouassé, Canala, novembre 2019
©NC la 1ere
 

Compagnies minières

Et de souhaiter que les autres chefferies suivent le mouvement. Un travail que les représentants des trois compagnies minières qui exploitent à Nakety espèrent aussi voir aboutir. A Ouassé, ils ont désormais un seul interlocuteur. Même s’il est dur en affaires, pour ses jeunes, il est officiel.
 
Serge Toussi, petit chef de Ouassé
©NC la 1ere

Le reportage de Jean-Noël Méro :
©nouvellecaledonie
Publicité