Covid-19 : comment les travailleurs indépendants peuvent obtenir les aides économiques de la Province Nord

emploi province nord
salon coiffure covid poindimié
Sandrine Alizié, coiffeuse à Poindimié ©Marguerite Poigoune

En Nouvelle-Calédonie, la Province Nord a mis en place des mesures de soutien aux travailleurs indépendants, touchés par les effets de la crise sanitaire et le confinement. NC La 1ère vous explique comment bénéficier de ce dispositif.

Un peu de baume au cœur pour ceux qui souffrent économiquement de l'épidémie de Covid-19. La Province du Nord a mis en place, depuis le 29 mars, une aide financière destinée aux travailleurs indépendants dont l'activité a été touchée par la crise sanitaire et les quatre semaines de confinement. NC La 1ère fait le point sur ces aides et comment en bénéficier.

  • Quel est le montant de ces aides ?

Ce dispositif prend la forme d'un soutien au paiement des cotisations sociales du deuxième trimestre 2021. Il s'agit d'une aide de 23 000 francs, un montant unique pour toutes les personnes qui en font la demande et qui correspondent aux critères, quelle que soit la perte de chiffre d'affaires enregistrée. 

Cela correspond à un trimestre de cotisations RUAMM et CCS, pour un travailleur indépendant qui a un revenu d'à peu près 100 000 francs. C'est une aide destinée à soutenir les travailleurs les plus précaires.

Laurent Kasanwardi, secrétaire général adjoint de la Province Nord, en charge du développement économique.

 

  • Qui peut en bénéficier ?

Peuvent bénéficier de cette aide les travailleurs indépendants installés en Province Nord et dont l'activité économique est implantée sur place. Cette dernière doit avoir débuté avant le 31 janvier 2021. A noter que cette aide n'est pas limitée dans le temps. A titre d'exemple, Sandrine Alizié est gérante d'un salon de coiffure à Poindimié depuis plusieurs années. Elle a déjà fait les démarches pour bénéficier d'une aide. Son entreprise a enregistré une perte de chiffre d'affaires de 100%. "Pour moi, ne pas travailler, c'est pas de rentrée d'argent", indique la jeune femme.

  • Quels sont les critères d'éligibilité ?

Les entreprises demandant cette aide doivent répondre aux critères d'éligibilité. Il faut notamment qu'elles enregistrent une perte supérieure ou égale à 20% en mars 2021 par rapport au mois de février ou à la moyenne mensuelle du chiffre d'affaires de l'année 2020.

A titre d'exemple, les structures touristiques, elles aussi touchées par le confinement, sont concernées par les aides. A Pouébo, le Relais de Ouane Batch, un gîte/table d’hôtes a été fermé pendant toute la période du confinement, engendrant ainsi une perte du chiffre d’affaire de 100%. "On voulait s'en occuper justement cette semaine, et voir quels étaient les prérequis. S'il y a une aide, on serait ravis de pouvoir être un peu aidé cette année", confie Samuel Del Vecchio, le gérant de l'établissement. Le relais est toujours fermé et rouvrira le 12 avril.

A Poindimié, un snack du village est quant à lui resté ouvert pendant le confinement, proposant des plats à emporter ou des livraisons mais il enregistre tout de même un manque à gagner de 60%. Le gérant a donc déjà pu se lancer dans les démarches pour obtenir ces aides. 

  • Comment effectuer les démarches ?

La demande d’aide doit se faire exclusivement en ligne et peut être réalisée de deux façons : 

• En se rendant sur la plateforme de demande d'aide provinciale

• En vous rendand sur le site de la Province Nord et en demandant un accompagnement téléphonique par un agent de la Direction du développement économique et de l'environnement (DDEE).

Les Outre-mer en continu
Accéder au live