nouvelle calédonie
info locale

Environ 1200 hectares brûlés dans le Grand Nord

incendie ouégoa
Carte Prévifeu du 25 septembre
Selon la carte Prévifeu du 25 septembre, Koumac demeure en risque très élevé, et Ouégoa en risque élevé. ©Météo France NC
Les pompiers déployés dans l'Extrême-Nord de la Nouvelle-Calédonie n'ont pas chômé, en ce week-end prolongé. Ils ont eu maille à partir avec le feu de forêt qui s'est déclaré vendredi entre les communes de Ouégoa et Koumac.
Le long week-end a été chaud, dans le Grand Nord. Un feu de brousse qui s’est déclaré vendredi a ravagé, sur les communes de Ouégoa et Koumac, une surface estimée à environ 1200 hectares ! Ce qui en fait le premier gros incendie de la saison administrative 2019, ouverte le 15 septembre.
 

Hélico

Au terme du pont, les derniers foyers étaient considérés comme fixés. «Aujourd’hui, on a engagé les moyens de la sécurité civile avec un hélicoptère bombardier d’eau tout au long de la journée», relatait en fin d’après-midi le lieutenant Manon Brasseur. Des moyens qu'elle détaillait un peu plus tôt :

Point sur le feu de Ouégoa et Koumac, lieutenant Brasseur 1

 

«Feu fixé»

Bilan au terme de ce 24 septembre : «[L'hélicoptère] nous a permis d’arriver à ce point de feu fixé.» Dernier point de situation au téléphone de Sylvie Hmeun :

Point sur le feu de Ouégoa et Koumac, lieutenant Brasseur 2

 

Risques

La carte Prévifeu du 25 septembre, établie par les services météo en lien avec la sécurité civile, place huit communes en risque très élevé : Koumac, Kaala-Gomen, Voh, Koné, Bourail, Moindou, Farino et Sarraméa. Et quatorze en risque élevé.
Publicité