Des milliers de visiteurs ont mis le cap sur Hienghène

festivités locales hienghène
Poule couveuse de Hienghène, vue de bateau, août 2020
La Poule couveuse vue de bateau. ©Cédrick Wakahugnème / NC la 1ere
La vingtième fête de Hienghène a vu affluer ce week-end plusieurs milliers de personnes. A l’occasion de cet événement important de la commune, plusieurs activités étaient proposées au public. Comme des excusions en mer. 
Dimanche, dix heures, sur le ponton du centre culturel Goa Mwa Bwarhat, à Hienghène. Une dizaine de visiteurs embarquent à bord du Ouleyo, un bateau de douze places, de la SARL Daalik. Le capitaine et propriétaire largue les amarres. La Poule couveuse fait face, sous les yeux ébahis de la clientèle.
 

Récits

Une visite guidée étape par étape, où les récits des anciens sont contés tout au long de la balade. L’emblème de Hienghène n’y échappe pas. De face ou sur les côtés, la poule change d’aspect. 
 

Quand on va regarder la poule en face, vous savez un rocher orienté vers la tête qui ressemble à une petite souris, un raton-laveur, ou un iguane. 
- Bruno Bouaoui, capitaine du navire

 

Banc de marsouins

Le bateau s’arrête devant la poule. Les visiteurs sont sous le charme. Puis la navette prend le large. Elle est accompagnée d’un banc de marsouins, en pleine remontée des eaux. Un spectacle inhabituel, pour Gilles Kayara, l’un des guides.
 

C’est signe qu’il y des bancs de poissons. C’est plutôt les gros mulets, les mulets du large. Des fois, ils remontent jusqu’à des bancs de sable. Nous, on les attrape plutôt en filet. 
- Gilles Kayara, guide

 
Poule couveuse et sphinx de Hienghène vus de la mer, août 2020
©Cédrick Wakahugnème / NC la 1ere

 

Roches noires

Six ans déjà que Bruno Bouaoui, natif de Hienghène, exerce ce métier de guide touristique et de taxi-boat. Il ne se lasse pas d’échanger sur ce passage idyllique et ces roches de Lindéralique. Une jungle de roches volcaniques, où les roussettes se sont réfugiées depuis plusieurs années.  
 

Les gens qui arrivent, ils voient les roches, ça [les] impressionne, déjà. Mais surtout, ces roches-là, c’est un vrai zoo. Elles vont présenter des formes humaines et des formes animales. C’est ce côté qu’on va valoriser mais il y a aussi un côté culturel, derrière. 
- Bruno Bouaoui, capitaine du navire

 
Fête communale de Hienghène, stand de sculptures, août 2020
©Cédrick Wakahugnème / NC la 1ere
 

Tournée vers la nature

Hienghène, résolument tournée vers la nature. Jean-Marie Tjibaou, l’ancien leader indépendantiste, avait misé sur cet or vert, qui a permis au tourisme de se développer sur la commune.

Un reportage de Cédrick Wakahugnème :

Balade sur le littoral de Hienghène

  

Effet Covid

Des activités comme celles-ci se sont articulées tout le week-end avec la fête communale de Hienghène. Plusieurs milliers de personnes ont fait le déplacement pour assister à la vingtième édition. L’effet Covid-19 a encouragé les Calédoniens à prendre la direction du Grand nord. Une aubaine pour les prestataires et les habitants, qui se sont démenés pour faire de cet évènement une réussite.
Ecoutez Sylvana Binet, directrice de l'Office de tourisme :

La fête de Hienghène vue de l'Office de tourisme

 

Cette année, on a eu beaucoup plus de monde qu’auparavant. On a vu ça se répercuter sur les stands, sur les activités mises en place ces deux jours pour la fête communale de Hienghène.  
- Sylvana Binet, directrice de l’Office du tourisme de Hienghène

 
Fête de Hienghène, stand de l'Office de tourisme, août 2020
©Cédrick Wakahugnème / NC la 1ere
Les Outre-mer en continu
Accéder au live