L'engin minier sorti du lagon de Houaïlou

environnement houaïlou
Enlèvement engin minier bull platier Houaïlou Cap Bocage (13 juillet 2017)
©NC 1ère / Marguerite Poigoune
En début de semaine, un imposant engin minier était volé sur la mine de Cap Bocage, à Houaïlou, sur la côte Est de la Nouvelle-Calédonie. Puis jeté à la mer. C'est avec beaucoup de précautions qu'il a été extrait de l'eau ce jeudi 13 juillet, dans l'après-midi.
Opération délicate que celle qui consistait à sortir de l'eau un engin minier de 30 tonnes. A savoir le bull volé dans la nuit de lundi à mardi à la mine de Cap Bocage, à Houaïlou. Il fallait procéder rapidement à son retrait, par mesure de précaution. L’important pour tout le monde étant de préserver au maximum le platier.
 

«Pas simple»

L’opération s’est déroulée hier, jeudi 13 juillet, avec des plongeurs professionnels. Une pelle rétro et un autre bull ont été nécessaires pour enlever l’engin noyé dans la mer. Détails des étapes qui se sont succédées avec Aristide Labéribe, chef de centre de la Société des mines de Cap Bocage, qui fait partie du groupe Ballande.

 

«On est l'œil»

L’association environnementale Mèe Rhaari se trouvait sur place et ses adhérents ont assisté au retrait de l’engin. Son président, Florent Eurisouké, explique pourquoi. 

En milieu d'après-midi, le bull était extrait du lagon.

Enlèvement 2 engin minier bull lagon Houaïlou Cap Bocage (13 juillet 2017)
©NC 1ère / Marguerite Poigoune

 


Les Outre-mer en continu
Accéder au live