Houaïlou aura son centre funéraire

société houaïlou
centre funéraire Houaïlou
©Marguerite Poigoune
Les travaux de construction ont commencé, en février dernier. Il est situé près du cimetière municipal de Do Neva et sera bien utile pour les habitants de cette commune. La pose de la première pierre a eu lieu ce mercredi. 
Pose de la première pierre ce mercredi sous les applaudissements, même si les murs du bâtiment sont déjà sortis de terre. C’est un outil nécessaire pour la population. Les familles doivent parcourir des kilomètres pour s’occuper de leurs défunts. Un nouveau centre funéraire accueilli avec satisfaction par les habitants de Waa Wi Luu à l’exemple de Georgette et Lucien
« C’est ça qui manque à Houaïlou. Avant on gardait à Bourail ou on amenait directement de Nouméa le corps, mais maintenant, ça y est, on construit le centre funéraire » se réjouit ainsi Georgette. 
Centre funéraire Houaïlou
©Marguerite Poigoune
 

Plusieurs salles

Le centre funéraire fait près de 380 mètres carrés. Il est composé d’une salle de veille, d’une salle oecuménique pour les cérémonies religieuses et d’une chambre froide pour conserver les corps. 
Présentation de la structure avec Claude Charlot, maître d’oeuvre du projet. Il est du cabinet d’architecture et d’urbanisme Design. 

Centre funéraire itw Charlot

 
centre funéraire Houaïlou
©Marguerite Poigoune
 

Respecter les normes et les familles

« Il y a quand même une évolution des normes, une évolution des obligations » explique Pascal Sawa, le maire de Houaïlou. « Il y a aussi le fait que cette infrastructure est sollicitée depuis un bon bout de temps par les familles, donc ça va permettre de faciliter les choses et d’accompagner les défunts dans leur dernière demeure dans des conditions favorables et plus saines pour nous ».
« Le centre funéraire est destiné à la zone. Ça n’empêche pas de l’ouvrir aux gens de Ponérihouen par exemple, ou aux gens de Kouaoua si ils sont dans le besoin » rajoute le maire.   

Le coût des travaux s’élève à 69 millions CFP. Le projet a été financé par l’Etat à hauteur de 36 millions CFP et les 33 millions restants, par la commune de Houaïlou. Les travaux prendront fin en début d’année prochaine.
Houaïlou est la deuxième commune à disposer d’un centre funéraire dans le Nord après Koumac.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live