La mairie de Houaïlou toujours bloquée

conflit social houaïlou
Le conflit se poursuit et le service public reste perturbé, à la mairie de Houaïlou. L’USTKE, à l’origine d'un mouvement de grève lancé il y a une dizaine de jours, demande toujours le reclassement des agents municipaux. Et attend une réponse à cette revendication. «Nous, on bloque toujours. On attend la mairie. Ils ne sont pas là pour nous dire si on va négocier ou pas», décrivait ce mardi matin Adrien Eurimindia, délégué syndical STKE au sein de l'administration communale à Houaïlou. 

Photo grève USTKE mairie Houaïlou (26 avril 2017)
©NC1ere / Marguerite Poigoune

 

Services techniques et administratifs

Le maire, lui, explique que le dialogue avec les grévistes est toujours en cours, mais sans résultat pour le moment. «On n'a pas trouvé d'accord sur le reclassement des agents. Donc la discussion continue et en attendant, les services techniques et les services administratifs sont bloqués, résume Pascal Sawa. Le syndicat a mis un barrage au milieu du chemin. Personne n'a accès au travail et la population n'a pas accès aux services.»   


Les Outre-mer en continu
Accéder au live