nouvelle calédonie
info locale

Kaala-Gomen donne un coup de pouce financier à ses tribus

province nord
Tribu de Ouémou, à Kaala-Gomen
Tribu de Ouémou, à Kaala-Gomen ©NC1ère
Soutenir les tribus à gérer les petits travaux. C'est ce que la commune de Kaala-Gomen s'est engagée à faire, en signant lundi dernier une convention avec trois tribus de la chaîne.
C’est une petite révolution pour les tribus de la chaîne centrale de Kaala-Gomen. Lundi dernier, la Commune de Kaala-Gomen a ainsi signé une convention avec trois tribus de la chaîne, les tribus de tribus de Pagou, de Kourou et de Ouémou.  

La Mairie de Kaala-Gomen souhaite par ce biais créer du développement sur terre coutumière pour l'avenir. La convention s'inscrit dans le cadre de la promotion d'actions communales visant à aider les administrés à aménager ou réaliser de petits projets au sein de leurs lieux de vies.

"Je prends l'exemple de Pagou par exemple", commente Hervé Tein-Taouva, le maire de la commune de Kaala-Gomen. "Ils veulent une bétonnière pour tous les travaux de la tribu (…). L'exemple de la tribu de Ouémou, eux, ils veulent travailler avec la jeunesse. Ils ont dit qu'ils allaient acheter du matériel de musique."

La mairie met l'accent sur le fait que les projets doivent profiter à l'ensemble de la collectivité.

"Tant que cela reste collectif, communautaire, la mairie les suit", poursuit Hervé Tein-Taouva. "Mais il ne faut pas que ce soit individuel à une personne ou un clan".

Ecoutez les propos d'Hervé Tein-Taouva au micro de Cédrick Wakahugneme :

ITW Tribus 17/09/15


La commune de Kaala-Gomen a fixé le montant de sa participation financière à deux millions de francs CFP par tribu, d'où le nom de l'opération, baptisée "Deux Millions en Tribus".

Les intéressés ne pourront bénéficier physiquement de ces financements. C'est la mairie qui procédera à l’achat ou au financement des travaux. Seule condition pour pouvoir profiter de l'opération : les tribus bénéficiaires devront absolument créer leurs conseils des clans. Les autres tribus de la région pourront ainsi aussi bénéficier de l'opération, à condition de créer leurs conseils de clans.

Derrière le projet « Deux millions en Tribus », la collectivité espère en premier lieux responsabiliser l’ensemble des acteurs et, à l’avenir, créer du développement sur terre coutumière à l’image de la commune de Koné, la capitale du Nord. L’ouverture prochaine de la transversale Kaala-Gomen-Hienghène doit permettre aussi à la population de créer des projets touristiques.
Publicité