nouvelle calédonie
info locale

Kaala-Gomen : la reprise au centre scolaire de Baganda

éducation kaala-gomen
Rentrée centre scolaire Baganda Kaala-Gomen
©Carawiane Carawiane
Dans le Nord, le Centre scolaire de Baganda à Kaala Gomen n'a rouvert ses portes que mardi. L'établissement avait été visité pendant les vacances scolaires. Les vols et dégradations ont conduit la communauté éducative à se réunir dès lundi avec les autorités et les parents et à reporter la rentrée.
Les 236 élèves du centre scolaire de Baganda ont retrouvé le chemin de l’école mardi matin. Un chemin perturbé par les agissements d’individus qui s’en sont pris durant les vacances au mobilier et au matériel scolaire
Rentrée centre scolaire Baganda Kaala-Gomen
©Carawiane Carawiane
 

« On se remet au travail »

En accueillant les élèves, les responsables de la communauté doivent trouver les mots justes pour redonner de l’élan à cette jeunesse qui se pose des questions.
« Les filles en ont marre de se faire voler du linge. A l’internat, ils en ont marre de se faire voler les télés. Nous aussi on en a marre de perdre du matériel. Mais aujourd’hui, tous les professeurs sont là, on se remet au travail » a déclaré Eric Gravina, le directeur de ce collège de l’ASEE devant les enfants.
Une rencontre a eu lieu lundi entre les responsables du centre, les parents, les autorités coutumières, la mairie et les gendarmes. Il s’agit d’enrayer une spirale de violence qui ne peut être que destructrice, encore plus quand les causes n’apparaissent pas clairement. 
 

Des élèves inquiets

Un professeur d’histoire-géographie montre à ses élèves les dégâts causés dans leur classe. Avant de partir en vacances, ces élèves de 6ème avaient travaillé sur les poteries. Ils avaient réalisé une série d’objets usuels qui ont été totalement détruits par les voleurs. 
« Je suis triste parce que c’était joli et maintenant c’est en miettes » regrette José Caunes, l’un des élèves. « Çà représentait l’histoire de nos ancêtres ». 
Rentrée centre scolaire Baganda Kaala-Gomen
Les élèves découvrent leurs objets détruits par les voleurs ©Carawiane Carawiane

Redonner l’envie et la force de travailler, c’est la préoccupation première du personnel de Baganda. 
Les classes à examen, elles, sont inquiètes : « On a besoin du matériel pour travailler, on a du mal à bien travailler sans les affaires, déjà que le collège a du mal à financer » déplore Sophie Cedare-Wimien, élève de 3ème. « Pour le brevet à la fin de l’année, on a peur de ne pas réussir à cause de cette affaire ». 
Rentrée centre scolaire Baganda Kaala-Gomen
©Carawiane Carawiane

La plus grande partie de la classe a été nettoyée à l’entrée des internes dimanche soir, mais des questions subsistent quant à la survie de cet établissement de proximité voulu et encouragé par l’église protestante. Face à un climat général qui se dégrade, il va falloir encore bien des réunions et des prières avant d’espérer un peu de paix. 
Le reportage de Gilbert Assawa et Carawiane Carawiane 
©nouvellecaledonie
Publicité