publicité

La stèle hommage à Jacques Lafleur détruite à Ouaco [M à J]

A Ouaco, la stèle érigée à la mémoire de Jacques Lafleur a été définitivement brisée, de nuit il y a 15 jours. Un acte incompréhensible pour les fidèles du dirigeant disparu. 

© David Sigal
© David Sigal
  • Gilbert Assawa et David Sigal (CM)
  • Publié le , mis à jour le
A Ouaco, on se demande encore si quelqu’un sur place voulait effacer de la mémoire collective les traces de Jacques Lafleur.
Ses fidèles, en tous cas, ne comprennent pas :
« C’est incompréhensible, c’est de la délinquance, c’est désolant de voir çà » Axel Billiet, maraîcher à Pouembout. « De nos jours on parle de destin commun, mais de voir des gens casser comme çà, c’est désolant ». 
Compagnon de route de l’homme qui a reconnu la légitimité de Jean marie Tjibaou, France Debien est amer et cite Jacques Lafleur : « Si nous savons nous rassembler sur l’essentiel et oublier les vaines querelles du passé, si nous savons donner le pas aux forces qui nous unissent sur celles qui nous divisent, si nous savons préférer à la lutte contre les hommes le combat pour des idées, nous relèverons ensemble le défi calédonien et plus encore, nous nous montrerons des hommes dignes de notre pays, dignes de notre temps. » 
« Ces paroles-là, les gens qui font de la politique à l’heure actuelle, ils devraient se les remettre dans la tête et bien comprendre que ces paroles là, elles sont bonnes pour maintenant encore parce qu’on est dans une pagaille bleue » insiste France Debien. 
Au-delà de la casse d’une plaque de marbre, c’est la mémoire que l’on veut gommer qui inquiète ces fidèles de l’homme de Ouaco.

Le reportage de Gilbert Assawa et David Sigal 
STELE LAFLEUR VANDALISEE OUACO
Les Républicains calédoniens réagissent dans un communiqué diffusé ce samedi 6 juillet : Réaction également du Rassemblement Les Républicains : 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play