nouvelle calédonie
info locale

1200 élèves accueillis à Koné

rentrée scolaire koné
Koné école. Rentrée scolaire
©NC1ere/Cédrick Wakahugnème
La commune de Koné prépare la rentrée des classes du 13 février. 1200 élèves sont attendus pour cette rentrée 2017. Malgré le départ des expatriés, les effectifs sur la capitale du Nord sont en légère augmentation.
C’est une rentrée comme toutes les autres à Koné. Pour 2017, les effectifs sont en légère hausse sur la capitale du Nord. Trente élèves supplémentaires viendront gonfler les salles de classes sur les onze établissements du privé et du public de la commune.
 « On pensait que la démobilisation sur le site de Vavouto », confie Corinne Chiara, la première adjointe de la commune de Koné, « allait baisser nos effectifs. Aujourd’hui, nous sommes heureux d’apprendre que cette baisse n’a pas été constatée », poursuit la chargée de l’enseignement.
Pour cette rentrée 2017, 1200 élèves sont attendus de la maternelle au primaire. Environ 600 élèves du secondaire intégreront par ailleurs le Collège de Païamboué et le Collège provincial du village.
 

Deux grands chantiers occupent la commune

Le mois de janvier et les premières semaines de février sont entièrement consacrés aux petits travaux et aux grands nettoyages, avant le Jour-J.
Malgré la disette budgétaire, 20 millions de FCPF ont été débloqués pour ces opérations.
Mais deux chantiers ont occupé les services techniques et les prestataires privés.
Le premier sera livré au mois d’août. L’école les Alamandas se verra dotée d’un réfectoire flambant neuf. « Jusqu’à présent les élèves mangeaient dans des classes aménagées. Après le passage du SIVAP, nous avons dû revoir leurs installations », indique l’élue de la Mairie de Koné, « On a prévu dans nos contrats de développement 2017-2020 une enveloppe pour la construction de ce réfectoire avec un self-service qui peut accueillir une centaine d’enfants ».
Autre chantier, la petite école de Néami sur la transversale Koné-Tiwaka. L’un des bâtiments en bois, construit il y a une soixantaine d’années, est ravagé par les termites. Sa reconstruction était donc nécessaire. « Elle était vraiment dans un état de vétusté avancée », confie Corinne Chiara, 1ère adjointe au Mairie, « donc on a dû faire des gros travaux. Nous avons détruit une salle de classe et on a rénové la classe de maternelle qui accueillera à la rentrée quinze élèves ».
A Koné, la rentrée des classes s’annoncent déjà sous de bons auspices. Dans ces projets futurs, la commune prévoit également la réouverture de l’école les Flamboyants à la rentrée 2018 pour y accueillir de nouveaux élèves. 
Publicité