Le campus de Koné a été officiellement inauguré

éducation koné
Campus universitaire de Baco UNC
©NCla1ère
Le campus universitaire de Baco a fait sa première rentrée en février. Il a été officiellement inauguré ce vendredi à Koné. Ouverte pour l'instant aux étudiants préparant une licence en éco-gestion, l'annexe de l'UNC doit aussi accueillir une section orientée vers la recherche.
Zones de cantonnement des populations par le passé, les terres coutumières accueillent aujourd’hui les investissements publics et privés. Ainsi, près du campus, se trouvent déjà centre de secours, lotissement, cinéma, zone commerciale et services.
« On a transformé les réserves, lieux de cantonnement, en terres coutumières. Donc, puisqu’on veut jouer notre propre rôle dans notre pays, dans tout ce qui se passe, eh bien on amène aussi les choses sur terres coutumières et il faut passer par des chemins, il faut avoir l’autorisation, l’acceptation des populations, et c’est ce qui se passe ici sur le périmètre du pôle de développement et notamment sur Baco en particulier » explique Paul Néaoutyine, le président de la province Nord.
Campus universitaire de Baco UNC
©NCla1ère
 

Les futurs cadres

L’ ensemble est dédié à la préparation de licences éco-gestion, financé à 80 % par l’Etat qui garde la main sur l’enseignement supérieur. 
Ici poussent les futurs cadres d’entreprises calédoniennes.
« Pris collectivement, ils portent l’avenir du pays. Il va falloir qu’ils investissent tous les domaines de la vie présente et future de la Nouvelle-Calédonie » explique Laurent Prévost, le Haut-commissaire de la République. « Dans leur diversité, dans l’histoire qu’ils portent, ils incarnent chacun et chacune à leur manière un petit morceau de ce destin commun qui se construit jour après jour ».
Campus universitaire de Baco UNC
©NCla1ère
 

Corriger les inégalités

L’ouverture vers l’extérieur est accessible via le réseau numérique.
« Ça crée des contraintes. Difficile pour certains jeunes, notamment les jeunes mamans, d’aller suivre des études à Nouméa. Donc l’objet de cette implantation d’une antenne et d’un campus de l’Université de la Nouvelle-Calédonie, c’est de corriger cette inégalité en permettant à tous ceux qui le méritent, tous ceux qui le veulent de poursuivre des études supérieures après le bac à l’université » explique Gaël Lagadec, le président de l’Université de la Nouvelle-Calédonie. 
Campus universitaire de Baco UNC
©NCla1ère

A une nette majorité féminine, l’effectif est disparate et une partie a pu réintégrer un cursus universitaire diplômant après interruption des études. 
Des améliorations sont encore attendues,  notamment au niveau cafétéria, mais tout le monde croit en ses chances.
« Une grande opportunité parce qu’on n’a pas les mêmes conditions que si on était à Nouméa. On est beaucoup plus proches, il y a beaucoup plus de convivialité, de cohésion et de réussite à mon avis aussi » commente Corine Song, étudiante en première année d’économie-gestion.
Le reportage de Gilbert Assawa et David Sigal 
©nouvellecaledonie
Les Outre-mer en continu
Accéder au live