Derniers préparatifs dans les écoles de Koné avant la rentrée

rentrée scolaire koné
travaux école koné rentrée
©Brice Bachon

J-15 avant la rentrée scolaire. A Koné, depuis le début du mois de janvier, les équipes de la mairie travaillent à remettre en état les 9 écoles de la commune. Notre caméra s’est glissée dans une salle de classe pour découvrir les préparatifs avant le jour J.    

Tout juste diplômée, Zoé vient contrôler sa première salle de classe. Comme chaque institutrice de la commune elle bénéficie, si elle en fait la demande, d'un pot de peinture blanche. "Il y a toutes les préparations avant de les accueillir, c'est pour ça qu'il faut que la classe soit propre, soit belle, pour que ça leur donne envie de revenir à l'école" explique Zoé Andriamorasata, institutrice, en pensant à ses futurs élèves.

Jean-François est l'ouvrier du jour. C'est le mari de Zoé. Il vient bénévolement l’aider à remettre en état sa salle. "J'ai pris des congés, pour venir faire les travaux de peinture, pour que ce soit une jolie classe et pour que l'institutrice ait plaisir à travailler dedans aussi" explique-t-il. Après la peinture, viendra l’heure de l’aménagement de l’espace.
 

Dernière ligne droite

travaux école koné
©Brice Bachon

Pendant ce temps au centre-ville de Koné, une trentaine d’agents communaux est en réunion pour préparer la rentrée. Cadre d’intervention, horaires de travail, tout est passé en revue. "Les règles de service c'est vraiment important, pour pas qu'on arrive le jour J en se demandant qui fait quoi. On prends des décisions là et tout se passe bien" explique Martine Powé, technicienne de surface et aide cantinière.

À quelques jours de la rentrée, les techniciens de la commune sont sur les finitions, les gros travaux et les espaces verts sont terminés. La semaine prochaine du mobilier neuf doit arriver. Au total, pour cette rentrée, la mairie a déboursé 5 millions de francs et elle le confirme, tout sera prêt le 15 février pour accueillir les écoliers. "On a déjà 900 élèves inscrits sur nos listes dans le primaire public. Dans le privé, c'est environ 450 et nous avons 800 élèves inscrits à la cantine" indique Isabelle Poadae, première adjointe à la mairie de Koné.

Pas d’augmentation d’effectifs pour cette année mais la mairie pense déjà à la rentrée de 2022 au vu de l’ouverture du futur centre pénitentiaire de Koné qui pourrait accueillir 80 nouvelles familles.

Le reportage de Camille Mosnier et Brice Bachon.