Disparition du grand chef de Baco à Koné : Jacob Wabéalo

disparition koné
Jacob Wabéalo chef
Discours de Jacob Wabéalo lors de l'inauguration d'un quartier d'habitat intermédiaire à Koné en mars 2013. ©NC1ERE
Décédé lundi 8 août à Nouméa, à 69 ans, Jacob Wabéalo était le grand chef de Baco. Tribu où l'aménagement des terres coutumières est devenu un véritable support du développement avec la réalisation d’un parc d’activités, deux zones d’habitations et d’un espace commercial.
A 60 ans le jeune retraité de l’OCEF Jacob Wabéalo va devenir aménageur de l’espace. Un travail qui consiste à organiser la vie et les activités d’une population sur ces terres coutumières de la tribu de Baco. Des terres acquises, au titre de l’agrandissement de réserve, à la réforme foncière des années 80.

Jacob Wabéalo a été l'aménageur des terres coutumières

Ce père d'une famille de 6 enfants, s’est fait remarquer par sa grande capacité d’écoute et un souci permanent de recherche de consensus. Un trait de caractère précieux pour un chef qui dirige 4 tribus dans son district : Tiaoué, Koniambo, Atéou et Baco.
Plutôt guide et conseiller que commandant en chef, Jacob Wabéalo a veillé avec un œil bienveillant sur la mise en place des espaces que la tribu a concédé pour l’agrandissement de Koné, avec notamment la création :
-         d'une zone artisanale
-          de deux lotissements
-          Et d'une zone commerciale

Ces dernières années, la maladie l’a obligé à déléguer une partie de ces obligations. Mais il s’est toujours tenu informé de la vie de la collectivité.
Le grand chef sera inhumé mercredi 10 août 2016.