La section détachée du tribunal de Koné table sur une hausse de l'activité judiciaire

justice koné
Audience à la section détachée du tribunal de première instance, à Koné.
La section détachée du tribunal de première instance s'attend à une hausse de son activité, avec l'ouverture du centre de détention de Koné. Son ouverture est prévue en fin d'année. ©Gédéon Richard / NC la 1ère
La section détachée du tribunal de première instance de Koné a tenu, jeudi 10 mars, un point presse de rentrée. L’occasion de présenter son bilan de son activité 2021.

Comme à Nouméa, l'examen de nombreuses affaires a été reporté, en 2021, à la section détaché de Koné du tribunal de première instance, pour cause des deux confinements et de la crise sanitaire. Parallèlement, les chefs de juridiction notent une hausse de l'activité judiciaire, qui devrait encore s'amplifier avec l'ouverture prochaine d'un centre de détention dans la commune.

Par ailleurs, l’activité du tribunal augmente régulièrement depuis l’ouverture de l’antenne de Koné, le 15 mai 1991. Les effectifs sont passés de un greffier et un juge à 14 personnels, dont trois vice-présidents, en 2022. Les affaires traitées suivent le même rythme. Pas moins 583 ordonnances pénales ont été rendues l’année dernière, 429 affaires ont été jugées au civil et 123 jugements ont été prononcés par le tribunal pour enfants.

Audience à la section détachée du tribunal de première instance, à Koné.
En 2021, la crise sanitaire et les deux confinements ont repoussé l'examen de nombreuses affaires, à Koné. ©Gédéon Richard / NC la 1ère

Davantage d'activité attendue en 2022

L’ouverture du centre de détention de Koné, en fin d'année, va contribuer à l’augmentation des tâches de travail de la section détachée de Koné. En conséquence, une greffière vient d’être recrutée pour assister le juge d’applications de peine.

Trois fois par mois, la section détachée de Koné mène également des audiences foraines, à Koumac, à Poindimié et à Koné pour statuer sur des affaires qui relève du droit civil, du droit coutumier et du droit des familles.

Yves Ravallec, chargé de la présidence de la section détachée de Koné, au micro de Camille Mosnier et Brice Bachon :

©nouvellecaledonie