La Med Ouest fermée jusqu’à nouvel ordre

culture koné
Médiathèque Ouest. Complexe culturel Koné
©NC1ere/Cédrick Wakahugnème
La décision a été prise le 11 janvier par la bibliothèque Bernheim, en charge de la gestion des médiathèques du Nord. La fermeture de la médiathèque de l’Ouest est due à une infiltration de l’eau de pluie. 
Des poches d’eau sur les murs et un plafond totalement trempé, la décision de fermer la salle dédiée au public était inévitable.
Ce n’est pas la première fois que la Médiathèque de l’Ouest fait face à ce type de problèmes. Les mêmes infiltrations avaient déjà été observées en 2014.
« Çà s’est vite propagé », se rappelle Simeï Paala, la directrice adjointe de la Bibliothèque Bernheim en charge des médiathèques du Nord, « En deux ou trois jours, il était impossible d’entrer. Le plafond était totalement imbibé d’eau. Du coup, par mesure de sécurité, on a pris la décision de fermer.»
La direction et le personnel attendent aujourd’hui que les travaux se fassent dans les plus brefs délais.
 

Une deuxième expertise de la Province Nord

La Province nord, propriétaire des bâtiments, est en charge de ces travaux. En 2014, une expertise a montré que la réalisation de la toiture du complexe culturel n’avait pas été faite avec les bons matériaux.
Cette fois-ci, la collectivité provinciale a décidé de muscler la procédure d’expertise. « La Province nord a missionné un couvreur afin qu’il puisse expertiser toute la toiture », indique la responsable des médiathèques du Nord, «Les services provinciaux ont fait également intervenir un huissier pour constater l’ensemble des dégâts ». A ce jour, la procédure d’expertise se poursuit.
 

Les animations sont maintenues

Les travaux peuvent prendre du temps. En 2014, elles ont duré 5 mois. L’ouverture d’une salle de fortune a permis aux employées de poursuivre les animations. « Cette fois-ci, seules les animations avec les écoles et en tribu seront maintenues », rassure Simeï, la directrice adjointe de la Bibliothèque Bernheim, « on propose également des animations au sein de l’auditorium et la salle d’animation ».
La déception est grande pour l’ensemble des équipes de la Médiathèque de l’Ouest.
On compte aujourd’hui un peu plus de 1900 inscrits. Des lecteurs qui devront une fois encore prendre leur mal en patience.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live