publicité

La scierie de Netchaot change de dimension

Créée il y a près de vingt-cinq ans, la scierie de Netchaot, renommée Bois du Nord, vit cette année une révolution: le passage du stade artisanal au stade industriel. Avec l'achat de machines performantes, la production de bois de construction a été multipliée par cinq en quelques mois.

La scierie s'est dotée de nouveaux moyens matériels et humains. © NC la 1ère
© NC la 1ère La scierie s'est dotée de nouveaux moyens matériels et humains.
  • David Sigal (F.T.)
  • Publié le
Il était une fois une scierie qui montait en puissance. Celle de Netchaot, à Koné, qui est devenue Bois du Nord en même temps qu’elle passait à un stade industriel dans l’exploitation du pin des Caraïbes. La recette: un investissement dépassant 800 millions, pour mobiliser plus d’hommes et plus de machines. C'est ainsi que depuis le début de l’année, le volume de bois de construction produit a bondi de dix à cinquante mètres cubes par semaine.
Le reportage de David Sigal.
​​​
INDUSTRIES BOIS DU NORD

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play