nouvelle calédonie
info locale

Serpentine incendiée : "si demain la SLN est fermée autant vous dire que c'est Kouaoua qui ferme".

nickel kouaoua
Kouaoua: serpentine en proie aux flammes dans la nuit du 7 au 8 mai
La serpentine en flammes, dans la nuit du 7 au 8 mai 2018. ©OB
Le convoyeur de la SLN, "la serpentine" sabotée une nouvelle fois par un incendie cette nuit.
C’est la quatrième fois que des individus s’en prennent à cette installation vitale pour la commune. L'hypothèse de la vengeance est émise puisque ces actes visent directement la société.
La serpentine du centre minier de la SLN à Kouaoua a une nouvelle fois été incendiée. Les faits se sont déroulés dans la nuit de lundi à mardi. La serpentine joue un rôle important dans l’acheminement du minerai de la montagne vers le port.
Kouaoua : serpentine incendiée nuit du 7 au 8 mai 2018
©SLN

Ce lundi matin, une équipe technique est mobilisée pour les réparations du convoyeur. La mairie, la population et la SLN sont consternés par ces actes de vandalisme à répétition. 
Reportage Jean-Noel Mero
©nouvellecaledonie


Le tapis avait déjà brûlé sur environ 360 mètres dans la nuit du samedi 8 au dimanche 9 juillet 2017. Le dernier incident remonte au 15 avril dernier. La serpentine de Kouaoua avait été incendiée.
Olivier Beligon, responsable de la communication à la SLN. Des propos recueillis par Clarisse Watue.

 

Une vendetta ciblée ?

Le maire de Kouaoua joint par téléphone ce mardi midi est à la fois consterné et exaspéré par ces incendies à répétition sur la serpentine.

"On est suspendu à la décision de la Société le Nickel de la suite qu'il pense donner à ces affaires d'incendies. Si demain la SLN est fermée autant vous dire que c'est Kouaoua qui ferme".


Le maire de Kouaoua émet une hypothèse : " je pense que c'est ciblé et au delà es jeunes, je pense que ce sont des gens qui en veulent à la SLN, maintenant vous dire qui, je n'ai pas d'idée là-dessus."
La réaction du maire de Kouaoua, Alcide Ponga répond à Michel Voisin





Publicité