La serpentine de Kouaoua a encore brûlé

incendies kouaoua
Serpentine Kouaoua Incendie mai 2020
©Pascal Thomas
Plus de 200 mètres du convoyeur de la SLN ont été incendiés la nuit dernière, en deux portions distinctes. C'est le 23ème incendie qu'elle subit. 
[MISE À JOUR LUNDI 25 MAI]
Environ cent mètres en haut, cent mètre en bas, 250 mètres au total. Ce sont bien deux incendies qui ont été allumés la nuit dernière à Kouaoua, sur la serpentine de la SLN qui permet de convoyer le minerai de la montagne au bord de mer. Le feu aurait été signalé vers 3 h du matin, notamment à une centaine de mètres du portail d'accès à la mine, au niveau du creek. 
L'incendie a été éteint par les camions arroseurs de la SLN. Une enquête est en cours.
 

Condamnation par la SLN

La SLN a réagi par voie de communiqué en début d’après-midi en évoquant « des actes de vandalisme que la direction condamne fermement et dont les conséquences pourraient être sérieuses pour l’ensemble de l’entreprise ». Pour l’heure, aucune décision n’a été actée par la direction de la SLN, mais des rencontres sont prévues avec les employés du site, mais aussi les coutumiers et responsables de la commune. 
Les précisions de Laurent Fogliani, responsable de la communication de la SLN, joint le 25 mai par Alix Madec. 

Incendie serpentine Kouaoua itw Fogliani


 

Inquiétudes pour l'avenir de Kouaoua

Le maire de Kouaoua Alcide Ponga a fait part de son inquiétude en direct dans le journal radio de midi : « Compte tenu de la situation économique du territoire et de la SLN, je ne sais pas trop ce qui nous attend derrière » et parle de conséquences catastrophiques.
« Je pense que des décisions graves vont être prises concernant le centre minier de Kouaoua ».
« Il faut que la justice fasse son travail, et si les gens ont des infos, il faut les donner à la justice ». 
Alcide Ponga répond à Clarisse Watue 

Incendie serpentine itw Ponga

 
Serpentine Kouaoua Incendie mai 2020
©Pascal Thomas
 

Une vingtaine d’incendies 

Le dernier incendie criminel de la serpentine de Kouaoua remonte à mai 2019. Depuis juillet 2017, elle a subi une 23ème fois le même sort. Plusieurs personnes ont déjà été condamnées pour ces faits. 
Plus d'informations à venir. 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live