Les soldats du RIMAP en immersion à Kouaoua

solidarité kouaoua
rimap kouaoua
©Nicolas Fasquel
Une trentaine de soldats a fait une immersion dans la tribu de Konoyes Sahoué, à Kouaoua. Une initiative du RIMAP, avec pour objectif : la proximité et l'entraide. Sur place, ils ont agrandi la cuisine de la maison commune.
C'est la première immersion pour ces militaires du RIMAP NC, après le confinement.
 

"Des mains d'hommes"

En cuisine, les femmes de la tribu ne sont pas les seules à s'activer. Trois hommes, des militaires du RIMAP NC, apportent leur aide. En tout, une trentaine d'hommes de la même section s'attellent à des travaux de construction, autour de la maison commune.

"On a besoin de mains d'hommes parce qu'on n'est pas beaucoup ici, c'est juste pour nous donner la main. Ils nous aident à faire la cuisine, à chercher du bois..." indique Alice Xalite, habitante de la tribu de Konoyes Sahoué.

La toiture a été construite en début de semaine par les hommes de la tribu et par les militaires. La dalle qui est coulée ce jour va permettre l'extension de la cuisine de la maison commune, l'occasion pour ces militaires de passage sur le Caillou, de découvrir le pays.
 

Pour moi c'est la première fois et c'est une expérience que je fais avec plaisir parce que c'est vraiment un échange qu'on n'a pas : une tribu avec des gens d'ici, découvrir leur langue, leur façon de vivre.... - Dylan, 1ère classe du RIMAP NC

 

L'assistance aux populations

Ce n'est pas la première fois que des militaires passent du temps dans cette tribu. Le mur et le carrelage de la maison commune, où se déroule le geste coutumier, a été réalisé avec l'aide des soldats du régime d'infanterie de Nouvelle-Calédonie, en 2018.

"Dans les missions qui sont les nôtres, il y a également, des missions d'assistance aux populations, particulièrement à la saison cyclonique. Je pense que le fait de se connaître au préalable, de connaître les lieux est un gage d'efficacité important et ça permet pour nous, pour nos soldats, une fine compréhension du monde coutumier" explique le colonel Emmanuel Dubois, chef de corps RIMAP NC.
 

Mélange des cultures

rimap aide cuisine kouaoua
©Brigitte Whaap
La tribu de Konoyes Sahoué se situe au milieu de la chaîne. Une quarantaine de personnes y vit. Les associations financent le matériel et les militaires apportent la main d'oeuvre : c'est une véritable vie en communauté pendant une semaine, qui rapproche les hommes. 
 

C'est une façon d'échanger avec eux aussi. Hier après-midi, ils ont été faire la chasse et d'autres ont été chercher du bois. On discute entre nous, comment ça se passe chez nous et nous ils nous demandent comment on vit à la tribu ...  - René Ate, vice-président du conseil des clans à la tribu de Konoyes Sahoué


Des moments d'échanges et de partage, qui permettent à chacun, de s'enrichir de la culture de l'autre. 

Le reportage de Brigitte Whaap et Nicolas Fasquel.
©nouvellecaledonie
Les Outre-mer en continu
Accéder au live