Une tribu de Kouaoua meurtrie par le cyclone Cook dit merci aux donateurs

cyclones kouaoua
La délégation de donateurs accueillis à Koh, 14 avril 2018
La délégation de donateurs accueillie à Koh. ©NC La 1ère / René Molé
Il y a un an, le passage du cyclone Cook sur la Calédonie laissait d’importants dégâts par endroits et notamment sur la côte Est, à Kouaoua. Pour remercier les donateurs qui ont donné un sérieux coup de pouce à la reconstruction, la tribu de Koh a organisé une journée de remerciement.
Kouaoua s’est relevée, depuis le passage de Cook les 10 et 11 avril 2017. Un épisode douloureux pour la commune de la côte Est. Après les fortes rafales de vent et les pluies torrentielles provoquées par le cyclone, Kouaoua a pleuré la mort par noyade d’un de ses habitants, âgé de 73 ans. Il avait été emporté par une rivière en crue en allant chercher les clés d'une maison commune, pour mettre des habitants à l'abri.

Relogés dans la chapelle ou la maison commune​

La petite tribu de Koh, située vers le col d'Amieu à 24 kilomètres du village, se retrouvait alors avec des routes abîmées, des champs dévastés et pas moins de treize maisons détruites. Les familles concernées ont dû être relogées pendant de longues semaines, parfois jusqu’à trois mois, dans la chapelle et la maison commune.

Maison reconstruite à Koh, Kouaoua, après le cyclone Cook, 14 avril 2018
La délégation a visité les maisons reconstruites ou en train de l'être. ©NC La 1ère / René Molé

Esprit de solidarité​

Un an plus tard, toutes ces habitations ont été reconstruites ou sont en train de l’être, grâce aux gestes effectués par une vingtaine d’entreprises et par des particuliers. L’esprit de solidarité qui a soufflé depuis a permis à la tribu de récolter une aide globale de quatre millions. Des dons en matériaux de construction et des financements pour lesquels la population a voulu dire merci. Elle le fait aujourd’hui sous la forme d’un grand repas partage.

Maison en train d'être reconstruite à Koh, Kouaoua, 14 avril 2018
Les gens de Koh tenaient à montrer l'utilisation des dons. ©NC La 1ère / René Molé

Visite des maisons reconstruites

Avant le déjeuner, les donateurs, accompagnés par le haut-commissaire Thierry Lataste, ont planté un kaori, à l’endroit où un arbre avait été jeté à bas par le cyclone. Ils sont ensuite allés visiter les maisons reconstruites. Les habitants tenaient vraiment à montrer ce qu'ils ont fait des dons reçus. Certaines habitations ne sont pas terminées, mais les chantiers sont bien avancés. Les gens de Koh ont travaillé main dans la main pour relever chaque mur, et replacer chaque toit.

Plantation d'un jeune kaori à Koh, Kouaoua, un an après Cook, 14 avril 2018
Plantation symbolique d'un jeune kaori à l'endroit où un grand kaori s'est abattu. ©NC La 1ère / René Molé

Plusieurs communes marquées​

Le passage du cyclone Cook avait également causé d’importants dégâts dans les communes voisines de Thio, Canala et Houaïlou, ainsi que dans une zone de la côte Ouest comprise entre La Foa et Poya.

A retrouver dans nos prochains rendez-vous d'information.
Journée de merci de Koh, Kouaoua, aux donateurs après le cyclone Cook, 14 avril 2018
Cette journée est l'expression du merci collectif de Koh aux donateurs. ©NC La 1ère / René Molé

Le reportage de Jeannette Peteisi et de René Molé. 
©nouvellecaledonie