La fête de la génisse fait le plein à Koumac

élevage koumac
génisse
©NC la 1ère

A Koumac, la commune a célébré samedi la fête de la génisse. Deux records ont été battus : celui de  l'affluence et celui de la quantité de viande découpée en direct et distribuée en moins de deux heures. De nombreuses activités touristiques et sportives étaient au programme.

 

Après 16 heures de cuisson à la broche, la carcasse d'une génisse limousine issue de l'élevage de Maurice Lethezer, au pied de Tiebaghi, révèle l'appétit des amateurs d'une viande qualité. La fête est devenue une tradition dans le Nord depuis que Robert Frouin et ses amis ont tissé des liens avec le rôtisseur du Limousin, en France. Si l'on y ajoute les progrès en génétique et le savoir-faire des éleveurs calédoniens, le résultat s'apprécie au coup de fourchette du connaisseur. "D'une tendreté exceptionnelle, ça prouve que l'élevage en Calédonie est tiré vers le haut", assure Fabrice Gossoin, éleveur à Poya.

génisse
©NC la 1ère

Il n'y en a pas eu pour tout le monde tant l'affluence du public a dépassé les attentes des organisateurs. Avaler une génisse de 280 kilos en moins de deux heures, de la découpe à la distribution, relève de l'exploit. Côté cuisson, le saucier garde le secret.

Des visiteurs de Nouméa

De la restauration aux plantes vertes, de nombreux stands étaient présents et la vocation première du site, le champs de foire, a été respectée avec de traditionnelles courses de stock. D'après les organisateurs, très satisfaits, beaucoup de gens ont fait le déplacement depuis Nouméa.  

Le reportage de Gilbert Assawa et Brice Bachon :