La galère des gardiens de l'eau potable

eau potable voh
Captage eau potable
©NC la 1ère

Chaque jour, des dizaines de techniciens contrôlent le réseau d’eau potable à travers le pays. Objectif : s’assurer en cette saison de fortes précipitions de la bonne distribution au robinet. Exemple à Koné, où les équipes sont à pied d’œuvre pour maintenir le service. 

Philippe Pourcelot travaille pour Aqua Nord, l'entreprise qui gère le réseau d’eau de la zone Voh, Koné et Pouembout. Cet agent, comme dix autres de ses collègues, doit contrôler les quinze captages du secteur au moins une fois par semaine en cette saison des pluies. Mais les précipitations en ce moment sont conséquentes et les passages doivent être plus fréquents. Les accès sont souvent très difficiles, même à Koné, au niveau du captage de la Néa qui alimente une grande partie du village et les quartiers nord.« On va contrôler le captage. Ils sont intervenus hier, mais il y avait trop de débit. On enlève les grilles, on est obligé de rentrer dedans pour enlever le sable, faire la vidange. On évacue tout », explique Philippe Pourcelot, chef de groupe à Aqua Nord. 

Pourcelot
©NC la 1ère

Intervenu cinq fois

Ces quinze derniers jours, les équipes d’Aqua Nord sont déjà intervenues cinq fois pour déboucher la retenue. Heureusement ce jour-là, l’eau est claire et circule correctement. Mais pour venir dresser ce constat, le chemin est souvent périlleux. « J'ai enclenché le 4x4, Le chemin il est boueux et esquinté. Si le chemin est vraiment trop boueux, les gars interviennent à pied. »

4x4 boue
©NC la 1ère

Tributaire du temps

C’est la mairie qui est en charge de maintenir en état ces routes. Mais les voies abîmées sont nombreuses et la municipalité doit prioriser. Ici, pas d’urgence, le réservoir d’eau potable d’environ 270 m³ est plein. « On est vraiment tributaire du temps. Si demain, il se remet à pleuvoir comme en fin de semaine dernière. Avec les rivières qui sont gorgées d'eau, on peut avoir ce risque de coupures», détaille Arnaud Banfi, directeur du Sivom VKP. 

Cuve eau potable Koné
©NC la 1ère

Aucune coupure

Cette semaine, les équipes d’Aqua Nord ont réussi à maintenir la distribution d’eau potable. Sur Voh, Koné et Pouembout, le réseau n’a subi aucune coupure. 

Le reportage de de Camille Mosnier et Brice Bachon : 

                                                                                    

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live