La saison de la pêche au poisson sabre est lancée sur le pont de la Tchamba

pêche ponérihouen
Des pêcheuses et leurs enfants débutent leur pêche quotidienne, dès 17 heures, au pont de la Tchamba.
Des pêcheuses débutent leur pêche quotidienne, dès 17 heures, au pont de la Tchamba. ©Marguerite Poigoune / NC la 1ère
Il fait son apparition, chaque année, durant la saison fraiche. Le sabre attire actuellement les pêcheurs du Caillou. Sur le pont de la Tchamba, entre Ponérihouen et Poindimié, ils se massent, la nuit, pour appâter et pêcher ce poisson. C'est un temps de vie apprécié des spécialistes.

C’est à partir de 17 heures que la pêche au sabre commence, au pont de la Tchamba. Les pêcheurs, équipés de lignes ou de cannes à pêche, viennent majoritairement de Poindimié et d'autres de Ponérihouen. Une fois installés, ils ne mettent pas longtemps pour attraper leurs premiers poissons.

A la nuit tombée, les choses deviennent intéressantes. Cette pêche a lieu à un moment très précis de l’année. "C'est quand il fait froid, en mai, juin et juillet. Certaines fois, cela se poursuit jusqu'en août. C'est quand il fait très froid qu'on attrape de grosses prises", explique Renée Poapalé, pêcheuse. "Une fois, j'ai pêché jusqu'à 25 poissons, mais on peut en prendre davantage. Ceux qui sont sur le pont vont en attraper jusqu'à 200."

Une habitude prise par les habitants

La sardine et la chair même du poisson sabre sont utilisés comme amorces. Cette pêche est devenue une activité annuelle, chez les habitués des tribus de Poindimié. "Cela fait 10 ans que nous menons cette pêche sur le pont. C'est un plaisir d'y venir pêcher après le travail pour se détendre un peu et d'être avec les enfants", confirme Jessica Aouta, une autre pêcheuse.

Les pêcheurs savent déjà ce qu’ils vont faire avec leurs prises : les partager, les vendre ou nourrir leur famille. Et pour cuisiner le poisson sabre, les idées de recettes ne manquent pas. "Nous faisons régulièrement de la friture, une année nous en avions fait fermenter par un cuisinier, il avait fait des beignets avec et c'était très bon", se souvient Jessica.

La pêche peut continuer jusqu'à tard dans la nuit, pour certains. Le pont de la Tchamba verra encore défiler les pêcheurs de poisson sabre, jusqu’en juillet.

Retrouvez, ci-dessous, le reportage de Marguerite Poigoune :

©nouvellecaledonie