nouvelle calédonie
info locale

A la tribu de Tendo, les habitants espèrent une nouvelle route

province nord
Traversale à la tribu de Tendo
A la tribu de Tendo, les habitants attendent l'amélioration de la transversale qui relie Hienghène à Kaala-Gomen. ©NC1ère
En Nouvelle-Calédonie, sur la transversale qui relie Kaala-Gomen à Hienghène, les habitants des tribus attendent l'amélioration de la route. A Tendo, il faut par exemple compter une heure de trajet pour relier Hienghène, distante de seulement 23 kilomètres.
Entre Hienghène et Kaala-Gomen, sur la Côte Est, la transversale permet de desservir une douzaine de tribus, dont celle de Tendo. Mais bien plus que d'une route, il s'agit en fait d'une piste. Poussiéreuse par temps sec et dangereuse par temps humide, à cause de la boue et des trous. 
 
"Tout le long de la route, la poussière", soupire Anicet Belle, le chauffeur du minibus scolaire. Tous les jours, il emprunte la piste qui relie Hienghène à la tribu de Tendo. Pour parcourir seulement 23 kilomètres, il ne lui faut pas moins d'une heure de route. 
 
Les enfants de la tribu, qui sont scolarisés à Hienghène, doivent ainsi passer deux heures par jours dans le bus. "La route, c'est très fatigant et puis c'est long", commente Jason, un écolier originaire de Tendo. 
 
Et le reste des habitants de la tribu attend aussi l'amélioration de la route. 
 
Guillaume Moueaou, un commerçant qui tient une épicerie depuis trois ans à la tribu de Tendo, effectue ainsi tous les jours la route jusqu'à Hienghène pour alimenter son magasin. Si la route s'améliore, il a des projets pour son commerce.
 
"Je veux agrandir le magasin", explique-t-il. "Et aussi amener beaucoup de marchandises, comme ça, je ne roule pas tous les jours". 
 
Retrouvez le reportage en images de David Sigal pour NC1ère : 

Publicité