Covid 19 : la vaccination au ralenti en Province Nord

coronavirus province nord
La vaccination en province Nord peine à décoller
Vaccination au CMS (dispensaire) de Touho ©Marguerite Poigoune
La campagne de vaccination dans le Nord peine à décoller. La Province Nord va accélérer sa campagne et mettre en place des nouvelles mesures. On fait le point.

La vaccination contre la Covid-19 n’attire pas les foules en Province Nord. Au total, seulement 13 500 personnes ont reçu une injection, dont 6400 personnes sont totalement vaccinées. Michel Helly, chargé de mission au secrétariat général de la Province, en dit plus sur ce retard :

Ça progresse très timidement. Depuis déjà 5 semaines, le nombre d'injections est autour de 400 par semaine.

Michel Helly, chargé de mission au secrétariat général de la Province

 

D’après le constat de Michel Helly, la dynamique est très variable d’une commune à l’autre. Pour l'instant, Canala progresse bien en nombre de personnes vaccinées.  

C'est une commune très dynamique. À Canala, il y a 3 fois plus de personnes vaccinées qu’à Houaïlou, alors que les deux communes ont à peu près la même population.

Michel Helly, chargé de mission au secrétariat général de la Province

 

Des nouvelles mesures mises en place par la Province Nord
 

Les lieux de vaccination dans le Nord restent les CMS et le CHN de Koumac. Afin d'accèler sa vaccination, la Province Nord envisage de mettre en place des vaccinodromes lors de manifestation ainsi que des centres de vaccinations dans les tribus, pour faciliter l’accès aux injections.  
 

Il y a un projet de vacciner au plus près, notamment dans les tribus isolées. On est en train de voir comment déployer cela. L’idée est d’amener la vaccination au plus près de la population qui est éloignée des dispensaires. Il y a aussi l’idée de profiter des grands rassemblements pour déployer des vaccinodromes, à l’image de ce qui a été fait en province Sud.

Gisèle Hmakone, Secrétaire Générale Adjointe de la Province Nord

 

Un numéro vert en Province Nord a été mis en place concernant la vaccination : 05 00 22. 
 

Reportage de Marguerite Poigoune