nouvelle calédonie
info locale

L'incendie de Ouégoa maîtrisé

incendie ouégoa
Feu de brousse OUégoa (24 août 2017)
De nombreux feux ont déjà sévi, en plein hiver austral et un peu partout en Calédonie. Comme ici fin août à Ouégoa. ©Jordy Dubois
Des feux qui se sont déclenchés jeudi après-midi en plusieurs endroits de la Nouvelle-Calédonie, il restait à éteindre celui de Ouégoa, tout au Nord. Démarré non loin de la station-service, qui a pu être préservée, il a détruit 80 hectares de végétation avant d'être circonscrit.
[MISE A JOUR VENDREDI SOIR]

Ce vendredi après-midi, l'incendie de Ouégoa était sous contrôle et circonscrit. La sécurité civile restait toutefois mobilisés pour éviter toute reprise de feu. La surface de végétation partie en fumée était ramenée à 80 hectares.
 

Solidarité pour préserver la station-service

C'est jeudi en début d’après-midi que s'est déclaré ce feu qui n'a pas fait de dégât humain ni matériel, mais qui a beaucoup inquiété. Il faut dire qu’il a commencé à proximité de la station-service. Le gérant et les employés se sont échinés à éteindre l’incendie, ou du moins à éloigner le danger. Les gendarmes sont intervenus et la population est venue en aide pour former une sorte de pare-feu au niveau de la zone menacée. L’incendie a continué dans la végétation. C'est ce qu'on voit dans cette vidéo envoyée par Jordy Dubois.

Renfort

La sécurité civile a dépêché dans la petite commune du nord trois véhicule de lutte contre les feux et huit pompiers, pour renforcer les moyens locaux. Les conditions météo ne sont pas favorables, précisait ce matin le sergent Philippe Buama, représentant de la sécurité civile en province Nord. Il était joint au téléphone par Annie Dubut.

Des départs un peu partout

Le feu de Voh, mais aussi celui de Pouébo, ont été circonscrits hier en fin de journée. Quoi qu'il en soit, les incendies à répétition ont commencé à donner des sueurs froides au pays sans même attendre l'ouverture officielle de la saison des feux de brousse, mi-septembre, qui permet de déployer des moyens adaptés.
 

Koumac, puis Poindimié

Pour mémoire, le long week-end du 15 août, le Nord a été touché par un important incendie à Koumac. Le plan Orsec «feux de forêt» a été déclenché. Environ 350 hectares de végétation ont été détruits dans les secteurs de Paagoumène et de Tein Mala La Bouverie. Sans oublier trente poteaux téléphoniques détruits.
Les 20 et 21 août, ce sont les tribus de Bayes et de Paama qui ont eu chaud, à Poindimié. Par ailleurs, de nombreux départs de feu se sont déjà produits d'un bout à l'autre de la Grande Terre.
Publicité