Municipales 2020 : quatre listes pour le second tour à Ouégoa

élections ouégoa
Ouégoa vue village
©NCla1ère
Développer l’offre touristique, améliorer l’accès à l’eau, aménager un centre de secours : ces thèmes animent l’entre-deux-tours à Ouégoa. Le candidat Uni Barnabé Pebou-Hamene fait face à Yohann Schouene de l’UC, Henri Pebou-Tidjine de "Ouégoa Autrement" et Caryl Normandon de "100% Ouégoa".
 

Les candidats du second tour

À Ouégoa, quatre listes sont en lice pour le second tour des municipales : 
 
  • Barnabé Pebou-Hamene, tête de liste Uni
  • Yohann Schouene, UC 
  • Henri Pebou-Tidjine, Ouégoa autrement
  • Caryl Normandon, 100 % Ouégoa 

Les enjeux du second tour

Avec ses quelque 2200 habitants, la commune de Ouégoa est essentiellement tournée vers l’agriculture et l’élevage. Même si certains souhaiteraient qu’elle développe son offre touristique, autour du seul fleuve de Calédonie : le Diahot. 



Dans ces élections municipales, Barnabé Pebou-Hamene tire la liste de l’Union nationale pour l’indépendance. Il souhaite axer le travail sur la jeunesse.

 


Pour la jeunesse, c’est de mettre les dispositions dans les tribus, parce que tout est centralisé au village. Mais aller plutôt vers les jeunes, et les accompagner dans ce qu’ils veulent, par exemple la création d’entreprise. La commune est prête à les accompagner dans différentes démarches.

- Barnabé Pebou-Hamene, candidat Uni




Professionnaliser l’artisanat dans la commune, un objectif pour Yohann Schouene, qui tire la liste de l’Union calédonienne. 



 

Il y a pas mal d'années, une équipe avait mis en place une zone artisanale. On essaiera d’installer les personnes - les patentés, ou peu importe. Installer aussi un dock municipal et ensuite, viabiliser les marché communaux, comme on a beaucoup de nos administrés qui ont les petits marchés dans les tribus. 
- Yohann Schouene, candidat UC





Pour Caryl Normandon et sa liste 100 % Ouégoa, une caserne de pompiers s'impose, sur la commune. 



 

On veut mettre en place un centre de secours, de première nécessité. On a été la commune la plus impactée par les feux l’année dernière. C’est un réel problème et on n'a aucun moyen. Pour l’instant, ça ne se fait que par les habitants du village. Mais on voudrait des choses un peu plus professionnelles. 
- Caryl Normandon, candidat 100 % Ouégoa




Un accès à l’eau potable pour tous et notamment pour les habitants des tribus, voilà qui est nécessaire, selon Henri Pebou-Tidjine. Il tire la liste Ouégoa autrement. 


 

On a le seul fleuve qui traverse la commune de Ouégoa, nous sommes en 2020, mais chez nous, on a toujours des administrés livrés en eau potable avec des camions citerne. Chose qui ne devrait plus exister. Malheureusement, nous sommes encore dans des combats pour le besoin primaire, pour les infrastructures publiques.
- Henri Pebou-Tidjine, Ouégoa autrement




Un carré de projets et de prétendants à la mairie qu'il faudra départager dimanche.

Ecoutez le sujet d’Alix Madec : 

Municipales 2020 : l'entre-deux-tours à Ouégoa

 

Les résultats du premier tour 

Le 15 mars 2020, le premier tour des municipales a été marqué à Ouégoa par une participation de 53 %, soit un millier d'abstentionnistes. 
La liste Uni de Barnabé Pebou-Hamene a été portée en tête par 34,26% des suffrages exprimés. 
L'UC et Yohann Schouene ont convaincu 23,51 %, devançant d'une trentaine de bulletins la liste Ouégoa autrement de Henri Pebou-Tidjine (20,8%). 
Caryl Normandon et 100 % Ouégoa ont rassemblé 15,47 % des votes. 
Quant à Richard Song, de Ouégoa constructif et solidaire, il a été suivi par 68 électeurs. Soit 5,94 % des suffrages exprimés et donc moins que le minimum requis pour maintenir sa liste. 
 
ouégoa résultats premier tour
Les Outre-mer en continu
Accéder au live