Accident mortel à Poindimié : une enquête ouverte pour homicide involontaire

faits divers poindimié
61ab0f7f30d0d_panno-poindimie.jpeg
Poindimié en province Nord ©NC la 1ere
Dans un communiqué qui intervient trois jours après l'accident mortel de Poindimié, le procureur de la République annonce que le conducteur mis en cause est poursuivi pour homicide involontaire. Et confirme qu'il s'agit d'un policier.

Comme annoncé, le procureur de la République revient ce mardi sur l’accident qui a endeuillé le week-end dernier, à Poindimié. Samedi 4 décembre peu après 16 heures, un choc frontal entre deux véhicules faisait un mort et plusieurs blessés sur la RT3, à la sortie du village en direction de Ponérihouen, à hauteur de la tribu d'Ina. Le parquet, souligne Yves Dupas, a ouvert une enquête en flagrance pour homicide involontaire et blessures involontaires par conducteur, menée en cosaisine par la section de recherches de la gendarmerie et la brigade territoriale de Poindimié.

Pas des mobiles

Et d’en profiter pour confirmer l’information que NC la 1ère donnait lundi, à savoir que des policiers étaient impliqués dans ce drame. "Dans la mesure où des informations inexactes circulent depuis quelques heures sur les réseaux sociaux, impliquant des gendarmes mobiles", le procureur précise "que le véhicule mis en cause dans cet accident était conduit par un fonctionnaire de la police nationale, affecté de longue date sur le territoire, qui était accompagné d’un collègue, comme chef de bord".

En insistant : "le parquet entend déployer l’ensemble des moyens d’enquête utiles à la manifestation de la vérité, afin de déterminer  de manière objective et impartiale tous les niveaux de responsabilité dans cet accident mortel de la circulation routière."