nouvelle calédonie
info locale

Les femmes de Poindimié préparent leur année

femme poindimié
Fédération de femmes de Poindimié
©Marguerite Poigoune
La fédération des femmes de Poindimié programme ses activités et actions  pour cette année.  Une trentaine de femmes ont assisté à l’assemblée générale , à la mairie de Poindimié. Parmi les grands rendez vous en 2019,  la journée de la femme, des formations et une foire culturelle. 
Les femmes de Poindimié mettent en place des actions au niveau communal. Une foire culturelle, des formations sur la natte de coutume  ou sur la création et la gestion d’une association, sont autant d’événements que la fédération communale des femmes organise, cette année. Le premier rendez vous est la journée du 8 mars.
« En tant que communales, on va le faire nous mêmes ici à la mairie. » explique  Béatrice Pouihembout, la présidente. « Au mois de mai, on va voir avec la mission de la femme pour mettre en place une formation sur la création d’associations. Au mois d’août, on aura une formation sur la natte et la coutume. On a essayé de mettre en place aussi une foire culturelle dans la commune au mois d’octobre. Le mois de novembre, ce sera sur les journées violences faites aux femmes, on va laisser le soin à la mission de la femme de mettre quelque chose en place et on y participera. On a décidé que le 7 décembre, on fera une journée de fin d’année, pour nous, la fédération, et qui sera basée sur le sport. » 
Fédération de femmes de Poindimié
©Marguerite Poigoune
 

Faire bouger les choses

La fédération des femmes a également décidé, lors de son assemblée générale de ce mercredi, de nommer une déléguée communale des femmes de Poindimié. C’est elle qui fera le relais avec la mission de la femme de la Province Nord et le conseil des femmes. Il s’agit de Madeleine Poumalis. 
« Mon rôle, c’est d’emmener au conseil des femmes, à la Province Nord, les besoins et les réflexions des mamans de Poindimié. C’est d’aller chercher les informations là-haut auprès du conseil des femmes ou de la mission de la femme en Province Nord et de faire le relais avec la fédération communale des femmes sur le terrain. Çà demande une certaine disponibilité, mais quand tu fais le travail, tu donnes de toi parce que tu as envie que les choses puissent changer aussi, pour que le travail des femmes puisse rayonner ».  
La fédération des femmes de Poindimié a également décidé de réunir son bureau, une fois par mois.
Publicité