Municipales : retrouvez le débat en radio à Poindimié

élections poindimié
Municipales : retrouvez le débat en radio à Poindimié
 PWÊÊDI-WIIMÎÂ  , c'est le nom de Poindimié en Paicîî, ce qui signifie « le cadet des Wiimîâ ». Nom d'un clan implanté sur le territoire de cette commune. À environ, 310 kms de Nouméa, Poindimié est situé en Province Nord, sur la côte Est, entre Ponérihouen au Sud et Touho au Nord.
Le 15 mars prochain, c'est plus de 5 000 électeurs de la commune qui se rendront au scrutin municipal pour élire, les 27 conseillers qui vont siéger dans la nouvelle mandature.

Poindimié, une commune qui s'étend sur une superficie de 673 km2, capitale de la côte Este, elle accueille aussi, tous les ans, deux évènements d'importance :
 
  • le SILO (Salon International du Livre Océanien) qui se tient généralement en septembre,
  • Le Festival international du cinéma des peuples, baptisé Anûû-rû âboro, qui se déroule fin octobre début novembre.
municipales : retrouvez le débat en radio à Poindimié
 

Carte postale présentée par Marguerite Poigoune

C'est en compagnie de 2 têtes de liste sur 3, présentes sur la commune, que Steeven GNIPATE va animer ce débat, le 3ème tête de liste, Paul NEAOUTYINE, pour l'UNn'ayant donné aucune suite aux sollicitations des journalistes de notre rédaction,
 
  • " Poindimié, osons le changement " , emmenée par Christian TOUMIDOU
  • " UC avec les citoyens de PWÊÊdi-WIIMIÂ ", emmenée par Didier POIDYALIWANE
  • " UNI " , emmenée par le Maire sortant, Paul NEAOUTYINE
Ce débat est axé sur 4 thématiques :
 
  • Le rayonnement culturel et touristique de la commune
  • Le développement de la culture sportive
  • La gestion des déchets
  • L'assainissement
Présentation des têtes de liste et leurs motivations :

Christian TOUMIDOU, de Poidimié, il est originaire de la tribu de Tyé. Une carrière à l'IEOM ( Institut d'Émission d'Outre-Mer) en qualité de " rédacteur ", il fait ensuite, un " court passage " à la SMSP / SOFINOR de 2001 à 2006, ce qui va lui permettre de s'enrichir d'autres compétences.
Il souhaite à travers cette échéance, ramener les administrés dans la proximité de la commune, car il a l'impression qu'il y a une cassure entre les populations et l'institution qu'est la commune.

Didier POADYALIWANE, né à Poindimié, il a une formation agricole puis poursuit ses études jusqu'à l'obtention, à l'Université du Pacifique, d'un master en Aménagement du territoire.
Une carrière professionnelle tournée vers l'ADRAF dont il sera le Directeur Adjoint, puis c'est en entrant au bureau du CES ( Conseil Economique et Social ) qu'il met un pied en politique.
Il est depuis le 1er décembre 2017, chargé des Affaires coutumières, de la Culture, de la Protection de l'enfance et de la jeunesse, de la Citoyenneté et des relations avec les Autorités coutumières.
Ses motivations pour sa commune natale, seraient de créer de la vie, de l'attraction, des animations, il veut réveiller sa commune, celle que certains, dans le village ont surnommé " la belle endormie ", il veut mettre à profit le fort potentiel de sa commune.
Pourquoi l'UC ? selon Didier POADYALIWANE, l'UC défend des valeurs démocratiques, une démocratie qu'il faut ramener dans la commune, une démocratie qu'il faut redonner aux citoyens de manière à ce qu'ils aient leur mot à dire dans la gestion de leur commune.
Il estime qu'il faut maintenant, aller au delà des lignes du FLNKS pour allé chercher des citoyens et c'est bien là le sens de la liste qu'il tire, car nombre de ses colistiers sont sans étiquette.

CLIQUEZ POUR ÉCOUTER LE PODCAST : DÉBAT MUNICIPALES 2020 - POINDIMIÉ



 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live