Pas d'enseignement de la langue Paicî à Ometteux

poindimié
poindimié : école de la tribu d'Ometteux
Depuis plus d'un an, la langue Paicî n'est plus enseignée à l'école d'Ometteux à Poindimié. Les enseignants et les parents d'élèves souhaitent que la direction de l'enseignement catholique et le vice-rectorat permettent que cet apprentissage soit de nouveau au programme pour la rentrée 2019.
Durant quatre ans, l'enseignement de la langue Paicî a été assuré auprès des 45 élèves del l'école primaire de la tribu d'Ometteux de Poindimié et ce jusqu'en septembre 2017, date à laquelle l'intervenante en langue a  dû cesser son activité.
Et pour cause, l'association qui l'employait n'avait plus le financement nécessaire pour assurer sa rémunération. 
Inquiets de ce défaut d'apprentissage,les enseignants ont averti la direction de l'enseignement Catholique et le vice-rectorat . Un courrier resté sans réponse. 
Angela Manakofaiva, enseignante

Une inquiétude partagée par les parents. Ils déplorent que l'enseignement de la langue Paici n'ait pas été reconduit cette année. Ils expliquent que dans le cercle familial en tribu, le Paici disparait au profit du français.Et pouvoir apprendre cette langue kanak à l'école, tant à l'écrit comme à l'oral était "salvateur".     
Rose Pabou, mère de famille
Les enseignants associés aux parents d'élèves vont de nouveau adresser un courrier à la direction de l'enseignement catholique et au vice-rectorat pour que l'enseignement du Paici soit enfin réintégré dans le programme d'études des enfants pour la rentrée 2019.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live