Les Calédoniens profitent des vacances pour redécouvrir la côte Est

tourisme ponérihouen
Hotel Nord
Accueil en tribu chez Hélène Nimbaye à Tchamba
Les structures touristiques ont un taux de remplissage en hausse grâce aux vacances scolaires. Et d'autant plus à cause de la crise sanitaire et la fermeture des frontières qui encouragent les Calédoniens à découvrir ou redécouvrir le pays. C’est le cas dans le Nord, sur la côte Est.

La fermeture des frontières incite les Calédoniens à visiter le pays. Ils sont nombreux à découvrir le Nord Est ces jours-ci. Christine est venue avec sa famille à Tchamba. "On est là pour passer une semaine en van. Ça nous tenait  à cœur, surtout sur la partie est."  Au Gîte Houlo-Men, à Ouanpoues, du côté de Hienghène, le téléphone n'arrête pas de sonner depuis le début de ces vacances scolaires d’août. "On est content parce qu’il y a beaucoup de réservations, il y a beaucoup de gens qui viennent pendant les vacances scolaires", remarque Jean-Yves Poadjaoo, le gérant. 

Une situation que connaît aussi Hélène Nymbaye, qui gère un accueil en tribu sur Ponérihouen. La fréquentation des visiteurs est en augmentation également au relais Ouane Batch à Pouébo. "On a une vingtaine de clients par jour", détaille Line Del Vecchio, l’une des gérantes.

Hotel Nord
©NC la 1ère

Aussi dans les colonies de vacances

Même son de cloche du côté des plus grosses structures comme au Tieti, à Poindimié. "On a un accroissement de fréquentation qui est naturel, surtout sur le week-end. Notamment celui-là, il était plein à 100 %", explique Guillaume Gourand, comptable dans l'hôtel.

Une affluence nettement ressentie à l'office du tourisme. "On a tout ce qui est colonies de vacances, elles sont ouvertes aux enfants de Hienghène, mais aussi aux autres enfants, parce qu'on est conscient que ce sont des familles qui font le tour", note Sylvana Binet, de l'office de tourisme de Hienghène. 

Le reportage de Marguerite Poigoune :

Embellie du tourisme dans le Nord