Municipales et référendum au menu de l’Assemblée générale du Palika

référendum ponérihouen
Palika
©Journal Kanak Palika
Le parti indépendantiste a tenu sa première Assemblée générale de l’année samedi 25 janvier à la tribu de Goa à Ponérihouen. Au centre de débats : les élections municipales du 15 et du 22 mars et le référendum du 6 septembre 2020
Le bureau politique du Palika a souhaité faire ce jeudi un point sur la première Assemblée générale du parti, tenue samedi 25 janvier à Ponérihouen. L'occasion pour Charles Washetine, porte parole du parti indépendantiste, d'évoquer le référendum, qui reste la priorité dans le dialogue.
 

« Puisqu’on est dans un processus négocié, il ne faut pas que le dialogue soit rompu, on s’y est toujours tenu. D’ailleurs avant l’accord de Nouméa, ce sont les accords de Matignon Oudinot, c’est l’état français qui est détenteur de la tutelle de la Nouvelle-Calédonie. On est dans un processus qui nous permet de sortir de ces rapports coloniaux. Si l’on se réfère aux résultats du dernier référendum du 4 novembre, on est quasiment au terme de ce processus. Il faut continuer à entretenir le dialogue », Charles Washetine, porte parole du Palika.


Charles Washetine, porte parole du Palika, au micro de Patrick Nicar :
©nouvellecaledonie