publicité

Six logements neufs dédiés aux enseignants de Ponérihouen

Enfin des logements destinés au corps enseignant à Ponérihouen. Les six appartements de la résidence Tamanou, ont été construits par la Sic sur un terrain alloué par la mairie. Ils sont en cours d’attribution. 

Quelques logements de la résidence Tamanou. © Marguerite Poigoune / NC la 1ere
© Marguerite Poigoune / NC la 1ere Quelques logements de la résidence Tamanou.
  • Marguerite Poigoune, avec F.T.
  • Publié le , mis à jour le
Ce sont les premiers concernés: les professeurs des collèges de Ponérihouen. Jusqu'à présent, par manque de logements sur place, les enseignants devaient aller habiter dans les communes voisines. Afin de répondre en partie à cette problématique, la mairie de Pwäräiriwa, en langue païci, a libéré du foncier pour la SIC. Le bailleur social a pu y bâtir la résidence Tamanou. Elle comprend six logements de catégorie LIA - «locatif intermédiaire aidé». Deux F2, deux F3 et deux F4.
 
© Marguerite Poigoune / NC la 1ere
© Marguerite Poigoune / NC la 1ere
 

Demande du collège de Teouty

«On avait, au début, initié ce projet à la demande des professeurs du collège de Teouty», relate le maire de Ponérihouen, Pierre-Chanel Tutugoro. «La directrice, à l'époque, avait formulé cette demande parce qu'un certain nombre de besoins étaient relevés pour pouvoir maintenir sur la commune les professeurs. En cas de cyclone, en cas d'intempérie, ils sont vite bloqués sur les routes de la côte Est.»
 

Maintenir les professeurs

Le projet de résidence est né pour répondre à cette problématique, et pour «maintenir un certain nombre de professeurs sur la zone» afin d'améliorer la scolarité des enfants.  
Ecoutez Pierre-Chanel Tutugoro au micro de Marguerite Poigoune.

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play