Pouembout : une colonie de puffins du Pacifique, retrouvée morte à Pindaï

animaux pouembout
Puffins morts
En mars 2022, une importante colonie de puffins a été décimée du côté de Pindaï, à Pouembout. ©Liliane GUISGANT-SCO
La macabre découverte a été faite samedi 12 mars, par un membre de la Société Calédonienne d’Ornithologie sur la piste qui mène à la plage de Pindaï, à Pouembout. Un site de nidification reconnu pour les puffins.

Ce n'est pas la première fois que ce genre de drame se produit. Le dernier en date remonte à novembre 2019, sur la plage de Franco, à Pindaï.

Après la terrible découverte de la semaine dernière, une plainte a été déposée par les membres de la SCO. Il s’agit de la deuxième concernant ce site.

Manifestement, ces oiseaux n'étaient pas victime d'inattention ou à un problème lié sur leur présence sur la route. Il y avait des traces qui étaient sans équivoque de rodéo nocturne.

David Ugolini, président de la Société Calédonienne d'Ornithologie.

Toutes ses précisions au micro d’Alix Madec.

La réaction de la SCO


En réponse, la mairie de Pouembout organise une réunion ce lundi 21 mars, entre les gardes nature de la province Nord, et la gendarmerie nationale, pour évoquer la possible fermeture de la circulation nocturne sur cette piste.

La Nouvelle-Calédonie est connue pour abriter près d’un demi-million de couples de puffins du Pacifique et Pouembout est un des lieux emblématiques de cette espèce d'oiseaux marins.