Sécurité routière : les feux de véhicule contrôlés

Une opération de contrôle routier ce mardi à Koné.
Les forces de l'ordre ont mené une opération de contrôle routier dans les communes de Koné, La Foa et Nouméa. Objectif des gendarmes et des agents de la police nationale, vérifier les feux de signalisation qui peuvent être à l'origine d'accidents. Car la Nouvelle-Calédonie est l'un des territoires français les plus dangereux en matière d'insécurité routière.

"Même si c'est de la prévention, même si c'est de la pédagogie, les contrevenants ont cinq jours pour se présenter dans une brigade avec les feux défectueux corrigés ou réparés, sous peine de verbalisation " indique le commissaire délégué de la province Nord, Frédéric Bouteille, au cours d'une opération de contrôle routier dans la commune de Koné. Au total, les systèmes d'éclairage de quatre-vingt véhicules ont été passés au crible pendant la matinée, dans le but de prévenir les accidents. 

Dans le détails, voici les résultats de cette opération menée également dans les communes de La Foa et Nouméa : 

  • Koné : 80 véhicules contrôlés, 23 demandes de mise en conformité, 4 infractions relevées (défaut de permis, d'assurance, pneumatiques lisses, enfant non attaché)
  • La Foa : 30 véhicules contrôlés, 5 demandes de mise en conformité, 2 infractions relevées (conduite sous stupéfiant, défaut de permis)
  • Nouméa : 53 véhicules contrôlés, 2 demandes de mise en conformité, 3 infractions relevées (pneumatiques lisses et défaut de pièces administratives) 

Un rôle crucial 

Sur le Caillou, la vitesse et l'alcool demeurent les principales causes des accidents de la route. Néanmoins, les forces de l'ordre tentent de sensibiliser les automobilistes à un changement de comportement général. Ainsi durant cette mission, intitulée "Vu et être vu", il est rappelé le rôle crucial de l'éclairage d'une voiture pour la sécurité à la fois du conducteur et des autres automobilistes. Chacun des feux ayant un rôle bien précis, donner de la visibilité, être vu des autres usagers, signaler un changement de direction, etc. 

Le Nord, roi des "one phare" 

En province Nord, le phénomène des feux de voiture défaillants est tel qu'une expression est née pour la qualifier : "Les 'One phare', il y en a plein !", reconnait un automobiliste. Il ajoute : "Parfois, tu croises des mecs, tu ne sais pas s'ils vont rentrer à droite ou à gauche !". Et pourtant, selon les autorités, les chiffres de la sécurité routière s'améliorent dans la région, "tant en nombre d'accidents, qu'en nombre de blessés, de tués... " Le commissaire délégué de la province Nord précise tout de même que "c'est un peu moins le cas sur la côte Est. Mais les efforts de sensibilisation commencent à porter leurs fruits, il faut donc qu'on les intensifie."  

Que risque-t-on pour défaut d'éclairage ? 

Circuler avec un éclairage défectueux constitue une contravention de troisième catégorie, sanctionnée par une amende d'au moins 10 000 Francs, en fonction du nombre de feux défaillants. 

L'année dernière, 70 personnes sont décédées sur les routes de Nouvelle-Calédonie, du jamais vu depuis dix ans, selon les chiffres de la Direction des infrastructures, de la topographie et des transports terrestres (DITTT). 

Le reportage de Nathan Poaouteta :