Sternes: couver en toute tranquillité

environnement province nord
Sternes
©NC la 1ère

La période de nidification des sternes a débuté en province Nord. Depuis ce mois de janvier, les gardes natures interdisent l’accès à certains îlots aux plaisanciers. Les navires ne doivent en aucun cas accoster. 

Depuis quelques jours, des mâts ont été posés sur l’îlot Pouh et l’îlot Yandagouet dans le Nord de Koumac. Un fanion rouge, accolé à ces mâts, visibles sur plusieurs kilomètres à la ronde, dissuade les plaisanciers d’accoster. « Ce sont des colonies d'une taille très importante. Ça va de 300 à 1500 individus. Pour les protéger, le mieux est de fermer l'îlot. C'est pour ça qu'on a mis ce dispositif en place», explique Christophe Hatjopoulos, garde nature en charge de l’opération.

Trois spécimens concernés

Et pour cause, la période de nidification des sternes a débuté depuis ce mois de janvier. Trois spécimens sont concernés, les sternes huppées, diamants et dougalls. L’accès à ces îles est donc interdit car l'activité humaine est l’un des principaux problèmes de réussite de l’installation de ces oiseaux marins. «Les mâts indiquent qu'il faut faire attention et surtout ils interdisent le débarquement sur l'îlot. Il y a encore de la communication à faire autour de ces mâts.» 

En reproduction au mois de mai

La sterne est une espèce protégée en Nouvelle-Calédonie. 80% de ces oiseaux marins se trouvent dans la région du Grand Nord entre Kaala-Gomen et Poum. Après la nidification, la période de reproduction débutera à partir du mois de mai.

Le reportage de Cédrick Wakahugnème : 

Sternes province Nord