nouvelle calédonie
info locale

L'ancien dépotoir de Touho réhabilité

touho
dépotoir Touho
©Marguerite Poigoune
Des travaux ont été engagés depuis novembre 2018 sur le site situé au village à proximité de la mangrove. Le coût des travaux s’élève à 300 millions CFP. L’aménagement de la zone se déroule en plusieurs étapes.
Le dépotoir sauvage est fermé depuis 2016. Ces trente dernières années, les déchets étaient enfouis dans cette zone. Depuis deux ans, les ordures ménagères sont transférées à l’ISD (installation de stockage des déchets) de Vieux Touho. Les travaux de réhabilitation du site ont commencé en novembre 2018. Ils se déroulent en plusieurs étapes :

"La première étape consistait à terrasser et à aménager le site avec la création des digues. Seconde étape : le décaissement pour évacuer tout ce qui est sur cette zone depuis 30 ans. Une fois cette étape effectuée, il y aura une phase de recyclage. Le plastique et les carcasses seront enlevées puis transférées vers Païta sur le site de Gadji pour la transformation. Enfin, dernière étape : le terrassement pour accueillir la future pépinière" , explique Alphonse Poinine, le maire de Touho.

 
dépotoir Touho
©Marguerite Poigoune
Gestion des déchets, terrassement, enrochement, assainissement et reboisement...certaines étapes ont été attribuées à des structures de la commune. C’est le cas du reboisement qui sera assuré par les jeunes de Tiwaé et Poyes, déjà engagés dans la plantation d’arbres sur des zones autour des captages d’eau notamment.

On a proposé que la sous-traitance soit attribuée aux associations et aux jeunes de Touho. Une fois que le décaissement et le remblais seront effectués, ils interviendront pour le reboisement. 


Le coût des travaux s’élève à 300 millions CFP, dont 80% financés par l’AFD et la province Nord et 20% entre les communes de Touho et Poindimié, par le biais du SIVU Tipeep (le syndicat intercommunal à vocation unique) de Vieux Touho.
 
Publicité