Les habitants de Touho veulent revoir des avions se poser chez eux

transports touho
Aérodrome Touho
L'aérodrome de Touho ©Caroline Antic-Martin
Plus d’avion pour Touho depuis le 1er janvier 2020. La ligne assurée par Air Loyauté s’est arrêtée pour des raisons financières. Aircal devrait reprendre la ligne. Reste à ajuster certaines choses, notamment au niveau de l’aérodrome de Touho. En attendant, la population réagit.
L’avion ne va plus à Touho. Air Loyauté a arrêté ses rotations depuis le 1er janvier dernier. La convention de subvention avec le gouvernement via l’ADANC ( l’agence pour la desserte aérienne de Nouvelle-Calédonie), a pris fin le 31 décembre 2019. Avec 2000 passagers par an, la ligne n’était plus rentable. 
 

« On a besoin de l’avion »

Parmi la population de la côte Est, certains ont une préférence pour l’avion pour des questions pratiques. A l’exemple d’Evelyne Petitjean, de Touho.
« C’est quand même assez cher, mais on en a besoin de l’avion. Ça nous manque énormément. On fait des allers-retours sur Nouméa pour le médecin ». Evelyne qui se débrouille désormais autrement : « Si un enfant monte, on redescend avec, et mon mari vient me chercher sur Koné à l’avion ». 
Air Loyauté
 

Un billet trop cher et plus de vol le dimanche

D’autres pointent du doigt le prix du billet trop élevé. Un peu plus de 28 000 francs CFP l’aller et retour, selon certains. Ça a été le cas depuis 2018, soulignent des anciens usagers, qui ajoutent que le vol du dimanche avait déjà été supprimé. Des usagers qui avaient pour habitude d’aller passer le week-end à Nouméa, comme les enseignants, et d’autres dans le sens inverse. Des éléments qui poussent certains à se déplacer à Koné pour être sûr d’avoir un vol, et moins cher. 
Monique Pyszniak est l’ancienne chef d’agence de Touho pour Aircal. Un poste qu’elle a occupé pendant 28 ans. Pour elle, le manque de passagers s’explique facilement. 
« C’est pratiquement 30 000 francs le billet d’avion aller-retour pour Touho. Moi, je m’étais bagarrée pendant très longtemps pour avoir un vol le dimanche après-midi afin de pouvoir remplir le vendredi pour que les gens puissent descendre le vendredi et remonter le dimanche, et vice-versa. Certaines fois, l’avion était annulé au dernier moment, malgré la confirmation du billet ».
Touho
©Caroline Antic-Martin
 

Un projet de reprise par Aircal

Une situation qui pénalise aussi des spécialistes qui montent dans le Nord pour des vacations dans les dispensaires, et donc directement aussi la population.
Mais la liaison pourrait se rétablir dans quelques mois. Un projet de reprise de la ligne Touho par Aircal est en discussion. Ce serait une desserte sous forme triangulaire : Nouméa-Koné-Touho ou Nouméa-Touho-Koné. 
Selon le service du transport au gouvernement, un ATR72 assurerait la ligne. Pour cela, l’aérodrome de Touho doit subir des changements, notamment au niveau normes de sécurité. Si tout va bien, les vols vers Touho pourraient reprendre au deuxième trimestre 2020. Un avion plus grand qu’il faudra remplir. Pour cela des efforts des uns et des autres seront nécessaires, afin de rentabiliser la ligne.