VKP passe en «crise sécheresse et pénurie d'eau»

eau potable voh
Le niveau d’alerte à la sécheresse et à la pénurie d’eau a passé un nouveau palier, en zone VKP. Depuis le vendredi 6 décembre, les communes de Voh, Koné et Pouembout ont basculé au stade de «crise». Le mot d’ordre : «limitons nos consommations au strict nécessaire». Il est interdit d’arroser les pelouses et les jardins d’agrément, de laver les véhicules, de nettoyer au jet les terrasses et les bâtiments, de remplir les piscines et les fontaines privées ou de jouer avec l’eau.
 
Le niveau de la Pouembout, asséchée, fin 2019
Le niveau de la Pouembout, asséchée. ©DR
 

21 captages présentent un niveau critique

Les agriculteurs, les professionnels et les espaces publics sont également touchés par des restrictions, «via des dispositions spécifiques». Et comme les réserves en eau sont au plus bas (21 captages sur 27 sont qualifiés de critiques), des coupures pourront avoir lieu dans certains secteurs. Le prochain comité décisionnel de ce plan sécheresse et pénurie d’eau est prévu le mercredi 18 décembre, à l’hôtel de province.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live