Une nuit de la Saint-Sylvestre dans le recueillement à Voh

fêtes de fin d'année voh
Réveillon Boyen à Voh
Dans le Nord de la grande terre, un millier de fidèles se sont regroupés à la tribu de Boyen à Voh, pour le rassemblement des églises Pentecôtistes. Chants et prières ont rythmé la soirée du réveillon. 
Les chœurs qui se sont succédés ce 31 décembre semblaient être en totale communion avec l’assistance, qui a participé aux célébrations dans tous les sens du terme. Si l’animation évoque le swing des paroissiens américains à l’origine du mouvement, les prêches sont directement inspirés de leurs pasteurs. Utilisation de la vidéo et d’informations alarmistes, pasteurs animateurs... le public régulièrement sollicité a répondu présent.
Nouvel an Boyen Voh

C’est sûrement, ce qui attire les fidèles, dont beaucoup viennent en effet des églises protestantes traditionnelles. « Aujourd’hui, on ne trouve plus l’amour autour de nous. Cet amour là il est essentiel pour pouvoir partager et donner de tout son cœur », assure l’une d’entre elle. 

Pour l’église de Voh, recevoir tout le monde a été un challenge réussi. Et l’entrain des pèlerins malgré l’heure tardive du passage vers 2020, a donné un résumé de la communion de Boyen.

Le reportage de Gilbert Assawa et David Sigal :
©nouvellecaledonie