publicité

Le voyage du festival LÔL s'est joliment terminé à Voh

Durant deux jours, la caravane du livre jeunesse s'est installée à Voh, dans le jardin du centre culturel. Une dizaine d'auteurs et d'illustrateurs invités de ce festival L'île Ô Livres, «LÔL», ont fait le déplacement et les écoliers étaient de la partie.

Le festival dans le Nord, avec de nombreux albums jeunesse. © NC 1ère / Cédrick Wakahugnème
© NC 1ère / Cédrick Wakahugnème Le festival dans le Nord, avec de nombreux albums jeunesse.
  • Cédrick Wakahugnème (F.T.)
  • Publié le
Des chapiteaux, entourés de plantes endémiques et de fleurs. Le cadre était totalement idyllique, mercredi et jeudi, pour la dernière escale du festival L’île Ô Livres : les jardins du centre culturel de Voh. Un lieu idéal pour ce type de rencontre où le livre jeunesse est mis à l’honneur. 
 

Rendre le livre plus populaire

La caravane du «LÔL» achevait en province Nord un périple d’une dizaine de jours. «L’île Ô Livres, c’est le partage. Un véritable évènement où l’on peut discuter à plusieurs d’un, ou de plusieurs livres», se réjouit, Jean-Brice Peirano, qui dirige la Maison du livre de Nouvelle-Calédonie. «Il faut que le livre, ce soit quelque chose de commun. L’idée est d’échanger et de transmettre. Et pourquoi pas, un jour, de voir ces enfants créer eux-mêmes un livre.» L’objectif de ce festival, qui vivait sa deuxième édition, est de désacraliser le livre en le rendant plus populaire.

La jolie rencontre de Justine Brax avec ces écoliers de VKP. © NC 1ère / C.W.
© NC 1ère / C.W. La jolie rencontre de Justine Brax avec ces écoliers de VKP.

Des écoliers conquis

A Voh, de chapiteau en chapiteau, les rencontres ont été inattendues, entre des écoliers de la zone VKP et les auteurs venus pour la plupart de l’extérieur. Le contact s’est avéré direct et une forme de symbiose s’est opérée. «Je travaille en collaboration avec des auteurs», a confié Justine Brax, illustratrice à Paris. «Notamment avec Sébastien Perez. J’essaie de répondre comme je peux à ses textes. Ce qui compte dans ce travail, c’est de dégager l’émotion. Ainsi, je retranscris cette émotion avec de l’image, de la poésie et de la couleur.»
Les enfants étaient conquis. Totalement ravis de ces échanges, mais également de partager leurs émotions avec leur invitée. L’évènement «L’île Ô Livres» s'est refermé jeudi. Le public a pu rencontrer l'ensemble des auteurs présents, mais aussi découvrir les nouvelles collections de livres jeunesse.

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play