La zone VKPP dispose enfin de sa fourrière

sécurité routière province nord
Inauguration fourrière VKPPP (30 juin 2017)
La fourrière a été inaugurée vendredi 30 juin. ©NC 1ère
Elle était très attendue. La fourrière automobile de Koné, la deuxième de Nouvelle-Calédonie, est devenue réalité. Inaugurée ce vendredi 30 juin à Kataviti, elle servira dès la semaine prochaine, à toute la zone VKPP, dont les communes cofinanceront son fonctionnement.
La zone VKPP - pour Voh, Koné, Pouembout et Poya - vient de s’équiper d’un outil important dans la lutte contre la délinquance routière : une fourrière automobile. La deuxième de Calédonie avec celle de l'agglomération nouméenne. Souhaitée depuis longtemps, elle doit entrer en fonctions la semaine prochaine. Ce vendredi 30 juin, elle a été inaugurée, sur le site de Kataviti, en présence des élus municipaux, du gouvernement, de la gendarmerie et des coutumiers.
 

15 millions et 200 voitures

Capacité de stockage : 200 véhicules. Coût : 15 millions de francs. Une somme déboursée par la municipalité de Koné, mais le fonctionnement de cette fourrière sera financé par les quatre communes. Et pour le maire de Koné, ce partenariat est primordial dans l’objectif de réduire les accidents de la route dans la zone VKPP. Ecoutez Joseph Goromido, interrogé par David Sigal. 

 


Les Outre-mer en continu
Accéder au live