Achat des manuels scolaires : une aide provinciale en sursis

école province sud
Province Sud
©NC1ère
Les lycéens boursiers de la province Sud continueront cette année à recevoir une aide financière pour l’achat de leurs manuels scolaires… contrairement à ce que la collectivité annonçait il y a quelques jours. Elle reconnaît une communication trop tardive.
Supprimée, et rétablie au dernier moment. L’aide à l’achat des livres pour les lycéens boursiers va finalement être versée cette année, aux APE, par la province Sud. Par contre, elle ne sera pas reconduite en 2021. «On a des contraintes bugétaires qui sont très fortes, donc on a travaillé sur ce qui relevait de notre compétence, explique Nicolas Pannier, le secrétaire général provincial. 
 

«Pas de notre compétence»

«On a estimé par exemple que le maintien de la gratuité de la cantine scolaire pour tous les élèves boursiers était de notre compétence, au titre de l’action sociale, cite-t-il. Par contre, l’aide à l’acquisition des manuels scolaires pour les lycéens ne relève pas de notre compétence. Mais l’information qu’on a faite a été trop tardive de la part de la direction. On versera cette bourse pour l’année 2020 [et] on reviendra dessus au moment d’une prochaine délibération de l’assemblée de province.»
 

Treize millions 

Ce sont 1259 lycéens boursiers qui sont concernés. La province Sud alloue un budget de treize millions de francs à cette bourse. Sans une telle aide, les parents concernés devront payer les manuels scolaires 20 000 francs au lieu de 12 500 F . Myriam Nohieux est femme de ménage. Sa fille de quatorze ans vient d’entrer en seconde au lycée du Grand Nouméa. «J’ai été lui chercher toutes ses fournitures, j’en ai eu pour trente mille francs», cite cette maman qui redoute le pire pour son budget déjà restreint. «Ils ne pensent pas aux gens comme nous.»
 

Renvoi au gouvernement

La province versera directement cette aide aux associations des parents d’élèves entre août et septembre. Elle considère que c’est au gouvernement de récupérer cette compétence qui lui revient.

Des explications de Jeannette Peteisi :

Remise en cause de la bourse aide aux manuels