Agressions sexuelles : comment protéger les centres de vacances?

sécurité province sud
Document lié à l'encadrement des centres de vacances et de loisirs calédoniens.
Document lié à l'encadrement des centres de vacances et de loisirs calédoniens. ©NC la 1ère
Deux jeunes filles qui séjournaient la semaine dernière dans un camp ont dénoncé des attouchements de la part d’un animateur. Quelles sont les modalités de recrutement pour encadrer les vacanciers calédoniens ? Eléments de réponse.

Dans les centres de vacances, l’été est synonyme de forte affluence. Pour encadrer les enfants, préados et ados, des adultes, ou presque, puisqu’ils doivent être âgés au minimum de dix-sept ans.  75% d’entre eux sont titulaires du Bafa, le brevet d’aptitude aux fonctions d’animateur.

La réaction d'une association

Pour exercer leur activité, ils doivent répondre à un certain nombre de critères imposés par leur employeur. L’association Les Villages de Magenta a connu en avril 2013 une affaire d’agression sexuelle sur mineur. Depuis, les encadrants sont particulièrement surveillés par la coordinatrice.

Il y a la formation, la préparation, l’accompagnement des animateurs mais aussi le dossier qui est constitué puisqu’il est exigé un extrait de casier judiciaire. Tout plein de barrières qui vont limiter ce genre d’arrivée de personne déviante.

Nadine Fontenelle, coordinatrice des Villages de Magenta

Eviter les situations ambigües

Autre constat dans les locaux de l’Acaf, l’Association calédonienne pour l’animation et la formation. Il est ici essentiel pour les adultes de ne pas créer de situations ambigües avec les jeunes.

Vous allez avoir des filles pour encadrer les filles et des garçons pour encadrer les garçons. Je ne veux pas dire que dans la journée, ils ne se mélangent pas. Mais il y a un certain nombre de moments sensibles où il y a une séparation.

Christian Canel, secrétaire général de l’Acaf

Contrôle provincial

Dans le pays, les provinces Sud et Nord agissent par délégation de compétence, elles sont chargées de contrôler les centres de vacances. L’affaire d’agressions sexuelles présumées révélée la semaine dernière dans un camp à Bourail alerte la province Sud. Chaque année, l’institution contrôle en moyenne une centaine de centres.

Fichier

"L’ensemble des directeurs et animateurs de centres font l’objet d’un fichier dans lequel ils sont répertoriés. Ce qui nous permet de vérifier si ils ont bien les qualifications nécessaires", explique Philippe Le Poul, directeur provincial de la Culture, la Jeunesse et les Sports. "C’est le travail qui nous incombe, à la fois à travers ce cadre réglementaire et à travers la qualité des contrôles qui doivent être effectués auprès de ces jeunes. D’ailleurs, nous avons décidé d’intensifier nos contrôles sur cette saison auprès des centres de vacances et de loisirs."

Une loi en voie d'être actualisée ?

La loi 9 CP de 2005 fixe le cadre juridique de l’organisation des centres de vacances en Nouvelle-Calédonie. Une loi qui pourrait être actualisée, selon la direction Jeunesse et sports du gouvernement, contactée par téléphone ce lundi après-midi.

Un reportage signé Natacha-Lassauce Cognard et Laura Schintu :

©nouvellecaledonie