L'alcool désormais en vente libre tous les jours en province Sud

consommation province sud
alcool levée restrictions
©NC la 1ère
Depuis aujourd’hui, lundi 1er juin, l’alcool est en vente libre, du lundi au dimanche, en province Sud. Il est donc possible d’acheter ses boissons les mercredis après-midi et le week-end, ainsi que les jours fériés, comme aujourd’hui.

Carte d'identité s'il vous plaît !

Finie, donc, les restrictions en vigueur depuis 2008. "La fin d'une ère" mais avec quelques contreparties tout de même: les clients doivent obligatoirement présenter une pièce d’identité en caisse. C’est désormais la règle, peu importe l’âge. À la question de l'obligation de présenter sa pièce d'identité, certains répondent : "Oui mais bon ils ont toujours le grand frère ou le cousin"
panneau pièce identité obligatoire alcool
©Coralie Cochin

Du côté des clients, les avis sont partagés sur la levée de ces restrictions. "J'en pense que du bien parce que je pense que ça ne servait pas à grand chose. Maintenant je trouve que l'on a l'esprit libéré, on n'a plus à se dire c'est quel jour que je ne peux plus acheter d'alcool" confie une cliente.

"Ce n'est pas une bonne idée, tout le monde va se mettre à boire; les accidents sur la route ça va y aller, ça va être du n'importe quoi" renchérit une autre. "Je pense que c'est dommage mais bon c'est vrai qu'il y avait du marché noir, il y a des gens qui faisaient des stocks terribles mais ça permet d'en acheter n'importe quand en particulier le mercredi après-midi" ajoute une femme.
 

Un espace dédié 

Pour les distributeurs, la fin des restrictions est une aubaine pour leur chiffre d’affaire. Seule obligation : ils ont un an pour aménager un espace dédié dans leur magasin, à l’image des "bottle shop" australiens. "On a évidemment pensé à un endroit spécifique, par rapport à notre magasin, plus une caisse dédiée aussi à l'alcool mais pour l'instant, ça reste un peu flou" indique Tony, gérant d'une boutique au quartier latin.

 

Soulagement pour les cavistes ?

caviste panneau vente alcool
©Isabelle Braouet
Pour les cavistes, qui se sont multipliés ces dernières années, la concurrence risque d’être rude. Ils étaient les seuls à pouvoir vendre du vin en période de restrictions. Lot de consolation, la vente de bière et de spiritueux est désormais libre à toute heure de la journée.

"Ce qui va changer c'est que moi aujourd'hui, je suis dans une zone industrielle et effectivement les chefs d'entreprise qui auront envie de faire un cadeau le vendredi après-midi parce qu'ils ont une soirée et bien ils vont pouvoir acheter un alcool de plus de 18 dégrés à n'importe quel moment sans se dire "vite vite vite avant midi, il faut qu'on achète de l'alcool" " explique Régine Reverret, responsable de plusieurs enseignes à Nouméa et Koné.

La vente de bière fraîche, elle, reste prohibée. Une interdiction qui risque de profiter au marché noir.

Le reportage d'Isabelle Braouet et Christian Favennec.
©nouvellecaledonie
Les Outre-mer en continu
Accéder au live