Port Ouenghi : après le choc, les réactions

faits divers boulouparis
Port Ouenghi
©Carole Antic-Martin

Cinq jours après le drame de Port Ouenghi, au cours duquel un cambrioleur a été tué par un résident, Boulouparis est encore sous le choc. Les deux complices du voleur tué lors de ce drame seront jugés, cet après-midi, en comparution immédiate.

Une carcasse dévorée par les flammes, c'est la dernière image du véhicule de Jacques Coulson. Dans la nuit du 28 au 29 janvier, des voleurs ont dérobé son 4x4, alors qu’il dormait. « Le pick-up était garé ici, donc il ont cassé la vitre arrière et ils sont entrés dans la voiture. Ils ont cassé le Neiman qu'ils ont jeté par terre. Ils ont démonté tout le portail. Ils ont reculé la voiture, sans faire de bruit en la poussant à la main et ils ont démarré sur la route. »

Port Ouenghi vol
©NC la 1ère

Des vols récurrents

Grâce au signalement lancé sur la page « voitures volées NC », Jacques a suivi son pick-up, de Boulouparis à Canala, y compris son incendie, une semaine plus tard, à la tribu de Nakety. Déjà victime d’un cambriolage il y a cinq ans, alors qu’il emménageait à Port Ouenghi, il partage le ras-le-bol de ses voisins« Malheureusement, ces vols sont récurrents, c'est pas nouveau, c'est pas scoop. Vous prenez cette personne qui a fait cet événement sur la Ouenghi, il est connu de la police, il est connu des services de justice et il se retrouve en liberté. Après quand on nous dit "on fait notre travail", d'accord, mais est-ce que vous faîtes du bon travail. C'est la question qu'il faut se poser. »

Vol voiture
©NC la 1ère

Aussi le cas à Thio

Le maire, Pascal Vittori, comprend la frustration de ses administrés. Pour lui, comme pour beaucoup, le drame survenu la semaine dernière était prévisible, même s'il reconnait que les voleurs sont généralement arrêtés et condamnés. « Tant qu'ils sont au camp-est, pendant plusieurs mois, voir plusieurs années, il y a une accalmie et dès qu'ils sont relâchés ça reprend. Et ça, c'est à Boulouparis, mais pas seulement. Dans beaucoup de communes de Calédonie, c'est le cas. J'en discutais avec le maire de Thio, c'est la même chose à Thio. Le drame s'est produit à Boulouparis, mais il aurait pu se produire à Thio ou dans n'importe quelle autre commune malheureusement. »

Pascal Vitorri
©NC la 1ère

Des vigiles privés

« Puisque les autorités n'occupent pas le terrain, il faut bien que quelqu'un le fasse, reprend Jacques Coulson. Il faut manifester une présence de façon à dire "attention la nuit il n'y a pas que des gens qui dorment. Il y a des gens qui surveillent". Mais là aussi il faut être sérieux. Il ne faut pas être armé. Il ne faut pas d'alcool. Il faut que ça soit bien maîtrisé, parce que ça peut vite dégénérer. » Le maire quant à lui a d’ores et déjà pris des mesures pour sécuriser la commune via le recrutement de vigiles privés, de deux gardes champêtres supplémentaires et la mise en place de caméras de vidéosurveillance. Les deux complices du voleur tué lors de ce drame seront jugés, cet après-midi, en comparution immédiate.

Le reportage de Caroline Antic-Martin et Claude Lindor :